Cameroun – Manifestations anti-Biya à Genève/Robert Bapooh Lipot (militant UPC): «Les leaders de l’opposition camerounaise, certains sont au gouvernement, restent dans un silence de connivence»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-Jul-2021 - 14h17   12446                      
14
L'honorable Robert Bapooh Lipot, député UPC archives
L’homme politique exhorte tous les acteurs politiques à condamner les derniers actes de contestation des opposants camerounais en Suisse.

Robert Bapooh Lipot faisait partie des invités à l’émission ‘‘Club d’Elites’’ ce dimanche 25 juillet 2021 sur la chaîne privée Vision 4. Analysant les dernières manifestations contre le Président Paul Biya à Genève par des activistes de la diaspora, l’ancien député UPC (Union des Populations du Cameroun) a dénoncé le silence qu’il qualifie de complice des leaders de l’opposition.

«Les leaders de l’opposition camerounaise, certains sont même au gouvernement, restent dans un silence de connivence au moment où notre pays est attaqué à travers ces actes perpétrés par la multinationale de l’anarchie (la BAS, NDLR) contre le Président Paul Biya», regrette l’ancien secrétaire général de l’UPC.

«L’UPC dénonce le silence de cette classe politique. Ce qui laisse apparaître une évidence: la classe politique camerounaise actuelle, particulièrement son opposition, n’est pas à la hauteur des attentes de notre peuple. Parce que les calculs anodins n’ont rien à voir avec la représentation du Cameroun comme un tout, et qu’il faille nécessairement s’entendre sur l’essentiel et défendre l’Etat qui est attaqué aujourd’hui», a ajouté celui qui est président du conseil d’administration de la Société de Recouvrement des Créances (SCR).

Pour mémoire, le 17 juillet dernier, quelques dizaines de militants de la Brigade Anti-Sardinards ont observé un rassemblement aux abords de l’hôtel Intercontinental de Genève où séjournaient le Président Biya, son épouse et leur suite. Bravant la mesure d’interdiction de la manifestation, prise par les autorités helvétiques, ils demandaient le départ du Chef de l’Etat de Genève.

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique