Cameroun - Marché financier: La COSUMAF met en garde les structures d’investissements financiers camerounaises qui opèrent dans l’illégalité

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Oct-2020 - 07h20   5466                      
0
La bourse Archives
L’alerte donnée par la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale vise à appeler à la vigilance des investisseurs financiers qui font des placements dans des entreprises ne disposant d’aucun agrément.

Les investissements financiers clandestins gagnent du terrain dans le marché financier camerounais, où essaiment de nombreuses structures de placements financiers véreuses, qui opèrent sans autorisation et deviennent souvent de véritables prédateurs de leurs investisseurs. L’actualité est encore dominée par «l’affaire Mekit Invest», du nom d’une structure opérant dans ce secteur, et qui serait en cessation de paiement de ses investisseurs, et donc, au bord de la faillite. Elle figure d’ailleurs parmi la liste des structures camerounaises établie par La Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF), qui ne disposent pas d’agrément pour opérer sur le marché financier local.

Un communiqué relatif à une mise en garde du président de la COSUMAF, Nagoum Yamassoum, datant du lundi 19 octobre 2020, est fort édifiant à propos. «La Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF) met en garde le public Camerounais, contre les activités de plusieurs acteurs, qui proposent d’investir et de placer dans des produits ­financiers, sans disposer des agréments nécessaires », écrit-il. Une sorte d’appel à la vigilance des investisseurs financiers camerounais, pris au piège de la rentabilité exponentielle de leurs placements financiers.

En effet, l’exercice de toute activité en lien avec l’appel public à l’épargne et les instruments fi­nanciers, est soumis à l’agrément obligatoire de la COSUMAF. Lequel agrément est matérialisé par «une décision prise après instruction du dossier», souligne Nagoum Yamassoum.

Ce sont au total 14 entreprises camerounaises qui figurent sur la liste noire de la COSUMAF, certaines ne disposant même pas d’une adresse électronique. Il s’agit de : Académie des investisseurs panafricains; Liyeplimal; GTX Invest, Global Trusted Xchange; Sogaa Sarl; Petronpay Cameroon; Mekit Invest; Unique Finance; Fortune Investment & Wealth; Crifat; Highlife International Cameroon; Sairiu; Regel Cameroun; Cameroon Invest et Mougano Investment.

Par conséquent, le gendarme du marché financier en Afrique Centrale a rendu publique la liste des Sociétés en bourse, des Teneurs de compte, des Sociétés de gestion de portefeuille, des dépositaires d’Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) et des Conseillers en investissements financiers. 

 

 

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique