Cameroun - Marché: La SOSUCAM redoute le retour du sucre de contrebande en provenance du Nigeria

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Sep-2020 - 12h57   1908                      
4
SOSUCAM Archives
L’information est contenue dans le magazine d’informations (The Sugar Valley News) du mois de septembre 2020, publié par la Société Sucrière du Cameroun, filiale du groupe français, SOMDIAA.

La Société Sucrière du Cameroun (SOSUCAM), filiale du groupe français, SOMDIAA, redoute l’invasion des marchés camerounais par le sucre de contrebande en provenance du Nigéria, à l’approche des fêtes de fin d’année 2020.

L’information est contenue dans le magazine d’informations (The Sugar Valley News) du mois de septembre 2020, publié par l’entreprise. Dans ledit magazine, la  Sosucam note que «le marché national est exposé à deux facteurs principaux de déséquilibre: la baisse observée des offres morceaux produites à partir de sucre importé, et le risque d’un retour des flux de sucre de contrebande en provenance du Nigeria en raison des fluctuations de la monnaie observées», rapporte le quotidien Le Jour dans son édition en kiosque ce 16 septembre 2020.

Toutefois, poursuit le journal,  la SOSUCAM envisage un relèvement des besoins nationaux en sucre, après une baisse relative liée au ralentissement des activités globales du fait de la pandémie Covid-19. «La reprise progressive du travail et des affaires, la période des rentrées scolaires et universitaires entre autres, devraient impacter à la hausse la demande nationale sur ce trimestre, et qui sera davantage relevée à l’approche des fêtes de fin d’année», indique la filiale de SOMDIAA.

Selon Le Jour, qui s’appuie sur des informations publiées par Investir au Cameroun, «pour répondre aux exigences des consommateurs sur la qualité et la sécurité des produits, la filiale de Somdiaa indique que ses réseaux de distribution priorisent des produits garantissant aux utilisateurs le maximum de sécurité et de traçabilité».

 Selon les services du ministère des Finances, le Cameroun a dû importer 15575 tonnes de sucre au premier trimestre 2020 pour satisfaire la demande nationale pour un montant de 3,9 milliards de FCFA. Sur l’année, la demande en sucre se situe à peu près 300 000 tonnes. La SOSUCAM, leader du marché, produit à peine 130 000 tonnes par an, conclut le journal.

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique