Cameroun – Marche réprimée MRC : Maurice Kamto et ses coaccusés posent leurs conditions pour le procès du 06 septembre 2019

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Sep-2019 - 12h36   11054                      
32
Maurice Kamto et ses allies archives
Dans une lettre remise par acte d’huissier au président du tribunal militaire de Yaoundé, avec ampliation aux autorités administratives et aux représentations diplomatiques, Christian Penda Ekoka, Paul Eric Kingue, Albert Dzongang, Maurice Kamto et autres font savoir qu’ils ne se présenteront devant le tribunal militaire pour leur procès que si l'audience est ouverte au public et à la presse nationale et internationale.

« La justice étant rendue au nom du peuple camerounais, outre le traditionnel ‘’public’’ composé de militaires et d’autres éléments des forces de sécurité expressément réquisitionnés pour empêcher les citoyens d’être présents dans la salle d’audience, nous attachons le plus grand prix au libre accès du vrai public dans la salle d’audience durant toute la durée du procès, ainsi que l’autorisation d’accès à la salle d’audience des médias publics et privés, nationaux et internationaux » exigent Maurice Kamto et ses coaccusés.

Tous sont incarcérés depuis sept mois à la prison principale de Yaoundé pour avoir organisé des manifestations pour contester les résultats officiels de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018.

Le début de leur comparution devant le tribunal militaire est prévu le vendredi 06 septembre 2019.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique