Cameroun - Massacre dans une école à Kumba: L’émotion et la colère des familles des victimes

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Oct-2020 - 07h02   11035                      
1
Les parents sous le choc capture d'écran
Certains parents pointent la responsabilité du gouvernement, accusé de ne pas assurer leur sécurité.

Le Cameroun tout est entier est sous le choc après l’intolérable. Sept enfants tués alors qu’ils étaient en classe. Les meilleurs scénaristes de films hollywoodiens n’auraient sans doute pas imaginé pareil scénario.

C’est pourtant ce qui s’est passé le samedi 24 octobre 2020 au centre de Kumba, ville située dans la région du Sud-Ouest, qui fait partie avec le Nord-Ouest, de la zone où vit la minorité anglophone du pays, 20% de la population du Cameroun.

Selon des informations fournies par le gouvernement, une dizaine d’hommes armés, à bord de motos, ont fait irruption au Mother Francisca International Bilingual Academy et ont ouvert le feu sur des petits enfants. Outre les morts, le carnage a fait 13 blessés. Les victimes sont pour la plupart âgés entre 9 et 12 ans.

Une barbarie qui a plongé de nombreuses familles dans la détresse. Mais très vite, la tristesse a laissé place à la colère. Certains parents pointent la responsabilité du gouvernement qui selon eux, ne les protègent pas assez.

Dans un reportage diffusé par la chaîne TV5 Monde, une femme dont la fille a été blessée, annonce que son enfant ne se rendra plus à l’école.

Massacre dans une école à Kumba (c) TV5 Monde

Selon des ONG, la crise anglophone a privé d’école, près d’un million d’enfants depuis au moins quatre ans. La dernière rentrée scolaire laissait transparaître quelques signes positifs d’un retour à la normale. Mais l’horrible attaque de Kumba risque tout remettre en cause.

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique