Cameroun - Maurice Kamto sur Equinoxe Télévision: «Si monsieur Biya devait quitter ce monde avant moi, je n’accepterais jamais que l’on bafoue sa mémoire»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Dec-2019 - 04h37   20813                      
178
Maurice Kamto capture d'écran
Le leader du MRC pense qu’il faut réhabiliter la mémoire de l’ancien Président, Ahmadou Ahidjo.

Sorti de prison le 5 octobre 2019 après près de neuf mois derrière les barreaux, Maurice Kamto a accordé, pour la première fois, une interview télévisée ce dimanche 1er décembre 2019 sur les antennes d’Equinoxe Télévision.

Parmi les sujets abordés, celui relatif au rapatriement des restes d’Ahmadou Ahidjo, le défunt premier Président du Cameroun, décédé le 30 novembre 1989 à Dakar et qui y a été inhumé.

Pour le leader du MRC, il est «incompréhensible» que la dépouille de l’ancien Président reste dans la capitale sénégalaise 30 ans après sa mort.

«On ne peut pas balayer notre histoire d’un revers de la main. M. Ahmadou Ahidjo, par un concours de circonstances, a été le premier Président du Cameroun. Sa mémoire doit être réhabilitée», a-t-il déclaré.

L’agrégé de droit, principal opposant à Paul Biya, affirme qu’il ne pourrait pas lui réserver un tel traitement pareil si l’occasion se présentait.

«Si Monsieur Biya devait quitter ce monde avant moi, je n’accepterais jamais que l’on bafoue sa mémoire», dit-il.

«Ahmadou Ahidjo, n’était pas un démocrate, mais c’était un grand bâtisseur de notre pays. C’était le premier Président, c’est lui qui a fait tout ce qui nous reste du développement», a-t-il ajouté, plaidant en faveur d’un rapatriement des restes du prédécesseur du Président Biya.

Fred BIHINA

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique