Cameroun - Mayo-Tsanaga: Un élève gendarme aux arrêts

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Sep-2016 - 11h19   63954                      
4
Des éléments de la gendarmerie nationale Liliane Ndangue
Il rançonnait les commerçants au marché de la ville.

Le 21 septembre 2016, les populations ont assisté à une scène inédite au marché de Mokolo. Ce mercredi-là, traditionnel     jour du marché dans le chef-lieu du Département du Mayo-Tsanaga, l’élève gendarme Njamen Kameni, en service à la compagnie de gendarmerie, a été appréhendé alors qu’il rançonnait les commerçants, rapporte L’œil du Sahel du jeudi 29 septembre 2016.

Un commerçant témoin de la scène raconte que le gendarme et le fils d’un certain Alh Abbali avaient acheté deux cartons de tomates dans la boutique du nommé Ganayé. Deux cartons de tomates avec lesquels ils vont entreprendre d’arnaquer les commerçants. «Le nommé Daouda Abbali est venu me proposer un carton de tomates. Je l’ai acheté. À peine 10 minutes après son départ, le gendarme est venu en tenue me faire comprendre que le carton de tomates a été ramassé dans une boutique cambriolée dans la nuit. Il m’a alors proposé de lui donner 200.000 FCFA pour ne pas finir en cellule. Finalement, après intervention de deux agents de la délégation départementale du Commerce du Mayo-Tsanaga je lui a reversé 30 000 FCFA», explique Faysam, commerçant.

De sources proches de la sous-préfecture de Mokolo, les deux complices partageaient le fruit de leurs rapines derrière les toilettes publiques sises non loin de la boutique du sieur Faysam. C’est alors que les populations ont appelé le Sous-préfet de l’Arrondissement de Mokolo pour lui dire qu’il y a un gendarme qui arnaque les commerçants. Les mêmes sources révèlent également que séance tenante, il a été déshabillé et conduit en cellule ainsi que le commerçant extorqué, qui pour sa part a également passé une nuit en cellule avant d’être libéré.

Le 22 septembre 2016, l’élève gendarme Njamen Kameni a été conduit à la légion de gendarmeries où il médite son sort en cellule en attendant d’être présenté devant le commissaire du Gouvernement.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique