Cameroun - Médias: Après un affrontement épistolaire avec la CRTV, l’UAR vient calmer le jeu chez le Premier ministre

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Dec-2019 - 13h29   2772                      
0
Grégoire Ndjaka, directeur général de l'UAR archives
Son directeur général Grégoire Ndjaka dit être venu « rassurer le gouvernement de la République sur la disponibilité de l’Union à travailler d’arrache-pied pour la réussite de tous les événements sportifs qui seront organisés au Cameroun »

 

C’est peut-être le temps de l’apaisement dans les relations entre le Cameroun et l’Union africaine de radiodiffusion (UAR). Les mots du directeur général de l’organisation continentale au sortir de l’audience que lui a accordée le premier ministre Joseph Dion Ngute le 2 décembre 2019 amènent à le penser.  « Nous sommes venus rassurer le gouvernement de la République sur la disponibilité de l’Union à travailler d’arrache-pied pour la réussite de tous les événements sportifs qui seront organisés au Cameroun », a déclaré le patron de l’UAR, le Camerounais Grégoire Ndjaka.

Il a rappelé que le Cameroun à travers son président de la République avait eu à donner un coup de pouce à la structure qu’il dirige. « La gratitude de l’ensemble de la presse internationale, du conseil d’administration de l’UAR pour tout ce que le président de la République, le président Paul Biya a fait pour l’UAR. Il faut dire qu’il y a quelques années lorsque nous étions en difficulté, le président Paul Biya avait débloqué dix années de cotisations pour sauver l’UAR ».

L’ambiance n’était pas aussi bonne entre l’UAR et le Cameroun il y a seulement deux semaines. A la suite de la non retransmission par elle le 17 novembre 2019 du match des éliminatoires de la CAN 2021 Rwanda-Cameroun, la CRTV avait accusé l’UAR et la Confédération africaine de football (CAF) e s’être entendus pour ne pas lui fournir les paramètres satellitaires nécessaires pour la diffusion du match. L’UAR avait riposté jurant que l’office de radiodiffusion télévision camerounaise n’avait pas payé pour ce match non sans ajouter qu’elle avait manqué de respecter d’autres engagements. Ce qui entraînait une nouvelle réponse écrite de la CRTV.   

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique