Cameroun - Mesures d'assouplissement du gouvernement: Le Gicam explique pourquoi sa réaction intervient 4 jours après.

Par Alain G. KANGA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-May-2020 - 00h18   5617                      
0
Alain Blaise Batongue, SGA GICAM Capture d'écran
Le secrétaire général adjoint du groupement interpatronal du Cameroun s'est expliqué le 04 mai 2020 sur Canal 2 International.

La pandémie du Covid-19 a fragilisé tous les secteurs d'activités. Aucun n'a été épargné, encore mois les entreprises. Pour limiter la propagation de la maladie, le gouvernement s'est vu obligé de prendre des mesures restrictives.

Celles-ci n'ont pas du tout à l'avantage des entreprises. Et la première réaction était celle du Groupement Inter patronal du Cameroun (GICAM), qui a soumis au gouvernement un chapelet de doléances pour amortir les pertes causées par le Coronavirus.

Le cri de détresse du GICAM n'est pas tombé dans les oreilles de sourds. Le 30 avril 2020 le gouvernement a pris des mesures d'assouplissement pour les secteurs les plus impactés par la crise sanitaire. Parmi lesquels les entreprises. Mais le groupement interpatronal du Cameroun a attendu 4 jours avant de réagir.

Ce qui a suscité l'interrogation de Canal 2 international qui a posé la question au secrétaire général adjoint de cette structure, Alain Blaise Batongue.

«Pourquoi avoir attendu quatre jours pour réagir ? Parce qu'après avoir saisi le premier ministre le 26 mars dernier (Ndlr, 2020) et après avoir publié le rapport d'étude d'impact du Covid-19 sur les entreprises, le GICAM devait prendre la mesure de la déclaration du premier, chef du gouvernement, qui a été faite le jeudi 30 avril 2020, à travers un conseil d'administration extraordinaire tenu le vendredi 1er mai 2020. A l'issue de celui-ci, un certain nombre de pistes ont été dégagées » a-t-il expliqué.

Voici la vidéo diffusée sur Canal 2 International 

Alain Blaise Batongue, SGA GICAM (c) Canal 2 International
Auteur:
Alain G. KANGA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique