Cameroun - Mobilisation: Le SDF appelle à l’union sacrée contre le Covid-19

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Mar-2020 - 09h34   1669                      
5
SDF militants brief media after meeting with PM Ngute Kiven Brenda
Le parti de Ni John Fru Ndi demande au gouvernement de mettre en synergie, tous les acteurs politiques, civils et traditionnels, afin qu’ils apportent des réponses adéquates et consensuelles à cette pandémie.

Dans un communiqué publié le 23 mars 2020 et  signé du premier vice-président national, l’honorable Joshua OSIH, le Social Democratic Front (SDF) se réjouit des mesures qui ont été prises le 17 mars 2020 par le gouvernement pour limiter la propagation du Covid-19 dans le pays.

Cependant, le SDF relève que, bien que tardives, «ces mesures n’ont pas été respectées par la majorité de la population y compris des membres de notre parti».

Loin d’être optimiste, le parti de Ni John Fru Ndi souligne que «l’ampleur de la détresse observée du fait du nombre toujours croissant de patients touchés de par le monde présage des temps très difficiles pour notre pays».

Pour atténuer les pertes potentielles et l’agonie imminente, «nous appelons à un front uni de tous les compatriotes autour de ces mesures ainsi que d’autres à venir», lit-on.

Le parti rappelle que «la meilleure façon de prévenir la maladie est d'éviter d'être exposé à ce virus. Il est établi que ce virus se propage principalement de personne à personne, entre des personnes en contact étroit (une distance de moins de 2 mètres) ainsi que par le biais des postillons (gouttelettes respiratoires) produits lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue. En conséquence, pour nous protéger, nous devons régulièrement laver nos mains et éviter tout contact étroit avec les autres afin de respecter la distanciation sociale. Nous devons également prendre des mesures pour protéger les autres, conformément aux prescriptions gouvernementales. Enfin, nous devons rester à la maison dans la mesure du possible et nous assurer que nous contactons un établissement médical en cas de suspicion des symptômes liés au COVD-19».

Toutefois, note le parti de la balance, pour que ces mesures aient une portée considérable, «nous sommes obligés de transcender tous les clivages politiques et de respecter ces recommandations qui ont été édictées». Aussi, le vice-président du SDF appelle «le gouvernement à saisir cette occasion unique pour mettre en synergie tous les acteurs politiques, civils et traditionnels, afin qu'ils apportent des réponses adéquates et consensuelles à cette pandémie. Parler à l'unisson permettra de réduire considérablement l'impact des informations parfois erronées des réseaux sociaux».

Sur le plan économique, le Social Democratic Front estime que «des mesures fortes et urgentes doivent être prises pour rectifier le budget de la Nation qui s'est fortement écarté de sa trajectoire».

En ce qui concerne les entreprises et en particulier les petites et moyennes entreprises qui subiront de terribles chocs en raison de la récession économique qui secoue actuellement le monde, «des mesures compensatoires ou de soutien en relation avec les différents secteurs d'activité doivent être prises en amont et communiquées à tous les bénéficiaires. Il est également d'une importance capitale que les populations, qui devront passer par le confinement et/ou la quarantaine, bénéficient des mesures d'accompagnement appropriées pour traverser une telle épreuve», suggère le SDF.

 

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique