Cameroun - Mondial football Féminin - Cabral Libii: «Je suis le marabout des Lionnes indomptables»

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 15-Jun-2019 - 12h23   7770                      
8
Cabral L. Et le coach des Lionnes Facebook
Le plus jeune candidat à la Présidentielle 2018, a tenté d’influencer psychologiquement, les joueuses des Pays-Bas, adversaires de l’équipe du Cameroun ce samedi 15 juin 2019 pour le compte de la deuxième journée de la Coupe du monde France 2019 de football féminin.

Ce samedi à partir de 14h, les Lionnes indomptables du Cameroun jouent contre l’équipe des Pays-Bas au stade Hainaut de Valenciennes, en France.

Vainqueurs devant la Nouvelle Zélande (1 – 0) à l’issue de leur premier match mardi dernier, les Néerlandaises attendent sereinement la deuxième sortie contre l’équipe du Cameroun.

Les Lionnes indomptables qui restent sur une défaite (0 – 1) contre le Canada lundi dernier, descendront cet après-midi dans le stade Hainaut avec l’interdiction de concéder une nouvelle défaite synonyme d’élimination.

Cabral L. Et le coach des Lionnes (c) Facebook

Dans ses statistiques d’avant match, la FIFA accorde 84% de chance de victoire à l’équipe hollandaise, championne d’Europe en titre contre 12 % pour la sélection camerounaise, médaillée de bronze à l’issue de la Coupe d’Afrique des Nations Ghana 2018.

A priori, l’on assistera donc, à un match de « David contre Goliath ». Mais, comme le football n’est pas une science exacte, une victoire du Cameroun, qui est dos au mur, n’est pas à exclure totalement. Selon Cabral Libii, homme politique et grand passionné de football, les Lionnes ont la capacité de se relancer dans la course pour le second tour de cette 8e Coupe du Monde de football féminin. « Elles ont fait une entrée en compétition remarquable, elles n’ont pas été ridicules contre le Canada. Nous n’avons aucune raison de penser que les Lionnes ne se qualifieraient pas pour le deuxième tour. J’ai pu échanger avec le coach, j’ai pu échanger avec la capitaine, pour moi, c’est rassurant. Les joueuses m’ont laissé le sentiment que l’issue du match de ce samedi sera radicalement différente de ce que nous avons connu lundi » a déclaré Cabral Libii dans un entretien avec nos confrères de Camer-sport tv.

Pendant que Cabral Libii rendait visite aux Lionnes indomptables, il a croisé sur son chemin, des joueuses hollandaises qui sont logées dans le même hôtel que leurs adversaires camerounais.  

Le plus jeune candidat à la Présidentielle 2018, en a profité pour tenter d’influencer psychologiquement, les hollandaises.

 « Pendant que j’étais à l’hôtel, j’ai échangé avec quelques hollandaises en leur rappelant que j’étais le marabout des lionnes et que je suis venu poser à l’hôtel quelques gris-gris donc, qu’elles s’attendent à ce que les Lionnes gagnent la prochaine fois » a blagué Cabral Libii. Cela fait partie des batailles psychologiques dans le milieu du sport. Son impact sur le résultat final n’est pas toujours garanti.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique