Cameroun - Mort de Stephen Tataw: Anthony Baffoe, Seidou Njoya, Akere Muna, Roméo Dika…, l’émoi collectif !

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Jul-2020 - 17h23   6526                      
1
Stephen Tataw, For Ever Droits réservés
Des personnalités du monde du football, de la culture, des hommes politiques, ont laissé exprimer leur compassion à la suite du décès de l’ancien capitaine des Lions indomptables.

Azraël, l’ange de la mort, a frappé au cœur du football camerounais. Il a arraché à la vie l’une des figures marquantes des Lions indomptables, Stephen Tataw Etta, ex capitaine de la sélection camerounais au « Mondiale 90 ». A l’annonce de sa disparition, plusieurs personnalités du monde du football s’en sont émues, et ont tenu à lui rendre hommage.

L’ancien défenseur ghanéen Anthony Baffoe a, dans un message sur son compte Twitter, a transmis ses condoléances « à la famille et à la fraternité du football au Cameroun ». Michel Kaham, son ex sélectionneur, prie pour que « son âme repose en paix », tandis que Joseph Antoine Bell ressasse les souvenirs communs vécus avec l’ex pensionnaire du Tonnerre Kalara Club de Yaoundé : « les souvenirs bousculent. Ceux de la CAN remportée ensemble au Maroc en 1988, de la Coupe du monde en Italie deux ans plus tard…Adieu Capi », s’épanche l’ancien gardien des Lions indomptables. Le président de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot), Seidou Mbombo Njoya, se souvient d’un « meneur d’hommes remarquable ».

Des hommes politiques ne sont pas restés indifférents à la suite de cette triste nouvelle. Me Akere Muna, le leader du mouvement « NOW », pleure un « légendaire footballeur camerounais », et se sent « honoré d’avoir été considéré par lui comme un ami », a réagi l’homme politique sur Twitter.

C’est à travers le même media social que Cabral Libii, le président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), a aussi laissé exprimer sa compassion en déplorant la perte d’un « grand serviteur de notre nation ».

Le musicien Roméo Dika quant à lui se remémore la fabuleuse épopée des Lions indomptables à la Coupe du monde 1990, avec Tataw comme capitaine, et croit savoir qu’il reste « le capitaine le plus mentalement fort » de l’histoire des Lions.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique