Cameroun - Mort de Stephen Tataw: Voici l'ambiance dans sa résidence à Yaoundé

Par Alain G. KANGA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Jul-2020 - 17h51   16746                      
0
La sœur de tataw en pleure Alain Ghislain Kanga
La famille et les proches ont pris d'assaut les lieux pour pleurer le départ de l'ancienne gloire

La tristesse se lit sur les visages des voisins qui viennent d'apprendre le décès de l'ancien gloire du football camerounais. A l'intérieur de sa résidence, les cris de douleur du depart d'un être cher resonnent dans la piece centrale.

Stephen tataw, est mort dans la mi journée de ce vendredi 31 juillet 2020 , au bout d'une maladie qui l'a longtemps affaiblie.

 « C'est vrai qu'il n'était pas bien. Il était tout le temps malade. Aujourd'hui son cas s'est empiré. Et il est mort aujourd'hui vers midi. C'est une grosse perte pour la famille surtout pour moi parce que c'était mon complice » indique Alice Eta Yantouo, sœur cadette de Tataw Stephen. 

Une perte douloureuse pour sa famille mais encore plus pour ses enfants, privés deux ans plutôt de leur mère.

 « Depuis le décès de mamam, il nous a toujours soutenu. Il était toujours là pour nous. Vraiment c'est triste. Mais c'est la volonté de dieu » déplore Ivanna Tataw, fille de l'ancien lion indomptable. 

La famille tout comme ses proches gardent en memoire un homme sociable. Mais le capitaine emblématique des lions indomptables affichait un visage méconnaissable les derniers jours avant son décès.

 « La vie que Tataw a mené ici au quartier, c'est la vie d'un homme qui aimait les jeunes. Ses portes nous étaient ouvertes. Mais à un moment, nous avons senti qu'il perdait du tonus. Et c'est à ce moment là, qu'il est devenu repoussant. Et ça s'accelerait à mesure qu'il perdait de l'énergie » fait savoir Ernest Etoundi, membre du collectif des anciens lions indomptables. 

De l'énergie, l'ancien défenseur de l'olympique de Mvolye en a pourtant donné a profusion lors des 63 selections dans l'équipe des lions indomptables pour faire hisser au plus haut le drapeau Camerounais.

Auteur:
Alain G. KANGA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique