Cameroun – MRC: Maurice Kamto rend un hommage très appuyé à Mamadou Mota son premier vice-président toujours en prison

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Oct-2019 - 21h56   7027                      
25
Mamadou Mota au tribunal getty images
Le leader du principal parti d’opposition du Cameroun estime que son compagnon de lutte est victime de l’action de personnes qui lui veulent du mal et promet de se battre pour qu’il recouvre la liberté.
Le vibrant hommage de Maurice Kamto à l’un de ses lieutenants. Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a salué dans les colonnes du quotidien Le jour le 16 octobre 2019 le courage et la détermination de son camarade de parti. « Je saisis cette occasion pour dire que j'ai une pensée particulière pour Mamadou Yacouba Mota. Ce monsieur est héroïque, il a forcé mon respect, je n'irais pas dans les détails, mais, très peu de Camerounais peuvent endurer ce qu'il a enduré, avec autant de dignité et de courage », a déclaré le principal challenger de Paul Biya à la dernière élection présidentielle. Maurice Kamto croit savoir pourquoi son premier vice-président est maintenu en prison. Il pointe l’action de personnes malveillantes qu’il ne nomme pas. « Nous savons pourquoi on broie Mota, pourquoi on veut le maintenir en prison, pourquoi on veut détruire sa famille, mais, qu'il sache que là où il est, nous nous battrons, et moi personnellement, je me battrais jusqu'au bout de sa liberté », promet-il avant d’ajouter : « Mota a montré la force de ses convictions et je lui rendrais des témoignages, aujourd'hui et demain, et encore tous les temps, peut-être, sans exagération, je dirais jusqu'à la fin de mes jours, parce qu'il m'a montré que je pouvais avoir une vraie fraternité avec un compatriote, qui justement géographiquement, est situé à 1500 km du lieu où je suis né. Il a montré qu'il pouvait payer un prix aussi fort à cause de sa proximité et de son engagement auprès d'un compatriote qui est né à 1500 km de là où il est né ». Maurice Kamto assure être « plus qu'en empathie » avec le numéro 2 du MRC. A lui et à toutes les populations du Septentrion et de l’Extrême-Nord en particulier, il dit être « en fraternité solide ».
Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique