Cameroun – Municipales et législatives 2020: Paul Eric Kingue rejoint Cabral Libii et exige qu’un délai de 15 jours supplémentaires soit accordé aux partis politique de l’opposition pour le dépôt des candidatures

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Nov-2019 - 17h21   12841                      
32
Paul Eric Kingué Archives
C’est la substance principale d’un communiqué du président du Mouvement patriotique pour un Cameroun Nouveau (MPCN) rendu public ce jeudi 28 novembre 2019

Paul Eric Kingue et le MPCN participeront bel et bien aux prochaines élections municipales et législatives prévues le 09 février 2020. L’allié de Maurice Kamto en a fait l’aveu dans un communiqué publié ce jeudi 28 novembre 2019. Dans ce manifeste, l’ancien maire de Njombe-Penja précise que cette décision a été prise après une concertation avec le bureau national de son parti.

 

 

Tout de même, dans son communiqué, Paul Eric Kingue n’a pas fait que confirmer sa participation aux prochaines élections locales. Il a également tenu à soumettre aux instances en charge de l’organisation desdites élections une doléance particulière. En effet, tout comme Cabral Libii avant lui, Le président du MPCN et allié de Maurice Kamto a exigé qu’une quinzaine de jours supplémentaires soient accordés aux formations politiques de l’opposition afin que ces dernières puissent investir l’ensemble de leurs candidats. Une décision qui selon lui serait légitime au vu des nombreuses difficultés auxquelles elles se sont confrontées lors de la course au dépôt des dossiers de candidature. «Le mouvement patriotique pour un Cameroun Nouveau et son président Paul Eric Kingue informent l’opinion nationale qu’après les désagréments survenus tout au long de la constitution des listes et des entraves savamment dressées pour empêcher notre présence aux futures élections dans une bonne partie du pays et après concertation avec son bureau national, le MPCN réitère sa volonté de prendre part aux futures élections. Cependant le MPCN exige qu’un délai de 15 jours supplémentaires soit accordé pour permettre tous les partis d’opposition en général et au MPCN en particulier, de mieux apprêter leurs dossiers de candidature. Dans la même veine demande au pouvoir RDPC de lever les verrous administratifs afin que tous les partis soient prêts pour une compétition saine et égalitaire», a-t-il déclaré

 

 

Pour finir, Paul Eric Kingue interpelle la Communauté internationale «à veiller au respect par le gouvernement, des conditions optimales pour un bon déroulement du scrutin, faute de quoi il se retirerait de ces compétitions annoncées»

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique