Cameroun: Ndam Njoya, président de l’UDC organise une rencontre à Douala sur le thème « Asseoir la culture de dialogue et du consensus dans les mœurs pour l’ancrage de l’unité nationale »

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Nov-2017 - 22h22   1117                      
0
Dr Adamou Ndam Njoya Capture d'écran
Toutes les sensibilités politiques sont conviées autour de la table pour un débat animé principalement par Dr Adamou Ndam Njoya, grande figure de l’opposition camerounaise.

Les locaux du «Restaurant la Chaumière» au quartier Bonapriso à Douala, abrite ce jeudi 23 novembre 2017 à partir de 13 heures, une table ronde sur le thème « Asseoir la culture de dialogue, des concertations et du consensus dans les mœurs pour l’ancrage de l’unité nationale »

Adamou Ndam Njoya, leader de l’Union démocratique du Cameroun (UDC) organisateur de cette table ronde, a convié autour de la table pour les échanges, Jeanne Nsoga  Paul Soppo, Banda Kani, Célestin Djamen, Anicet Ekane, Elimby Lobe, Essi Franck, Hervé Emmanuel Nkom, Hilaire Nzipang, Ambassa Mouthe, Jean Robert Waffo, Emmanuel Pensy, Kum’a Ndumbe, Fotso Wogaing, Michèle Ndocky, Dora Sende et bien d’autres personnalités de la sphère politique au Cameroun.

Cette rencontre de Douala a lieu dix jours après la conférence débat politique organisée au palais des Congres de Yaoundé par Adamou Ndam Njoya pour revisiter les Accords de la Tripartite de novembre 1991, en compagnie des acteurs politiques des années de braise au Cameroun.

« A Yaoundé comme à Douala, les rencontres que nous organisons servent à conscientiser et sensibiliser sur la nécessité du dialogue comme moyen le plus efficace de résoudre les problèmes auxquels la nation est confrontée » explique Adamou Youmo Koupit, membre du bureau politique de l’UDC.

Depuis plus d’un an, le Cameroun traverse une grave crise socio-politique dans sa partie occidentale. Les séparatistes anglophones revendiquent l’indépendance de cette partie alors que le gouvernement central persiste et signe depuis Yaoundé que l’unité nationale n’est pas négociable.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique