Cameroun - Nécrologie: L’ancien candidat à l’élection présidentielle Bernard Muna a rejoint la terre de ses ancêtres

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Nov-2019 - 14h43   7320                      
0
Me Bernard Muna Archives
L’ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats du Cameroun a été inhumé le 9 novembre 2019 à Mbengwi dans la région du Nord-Ouest.

Décédé le 6 octobre 2019 à l’hôpital général de Yaoundé à l’âge de 79 ans, l’ancien bâtonnier Bernard Muna a été inhumé le 9 novembre 2019 à Mbengwi dans la région du Nord-Ouest.

Dans son édition du lundi 11 novembre 2019, le quotidien Le Jour revient sur le parcours de celui qui était affectueusement appelé Ben Muna. D’après notre confrère, «de l’avis de ceux qui l’ont connu,  il a toujours été disposé à apporter son aide à ceux qui en avaient besoin. Il restait, depuis des années, le pilier de la famille Muna. Son appui à son frère, dans la procédure menée par leur sœur, ne se limitait pas à une affaire de famille».

En 1990, Bernard Muna apporte son appui à Me Yondo Black ancien bâtonnier arrêté en même temps que d’autres personnes pour «subversion». «Le bâtonnier Ben Muna, au cours d’une plaidoirie historique, avait soulevé pour leur défense la question des libertés individuelles… Bernard Muna avait aussi, au cours de ce procès, annoncé la naissance prochaine d’un parti politique en gestation: le SDF. On apprendra plus tard que le bâtonnier Muna a également participé à la naissance de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC) d’Adamou Ndam Njoya», peut-on lire.

En 1992, Ben Muna fait partie du tout premier bureau du SDF. Il y est directeur national de campagne lors de l’élection organisée cette année-là... «En 2004, une autre élection présidentielle est annoncée. L’ancien magistrat n’a pas abandonné le rêve d’accéder à la magistrature suprême. Toujours comme candidat du SDF qu’il a rejoint à quelques mois de cette échéance électorale. Il est revenu dans le parti à la faveur d’une commission nationale de réconciliation présidée par le juge Nyo Wakai. Il sera candidat malheureux aux primaires du SDF quelques jours plus tard. Il battra tout de même campagne aux côtés de John Fru Ndi. C’est après cette présidentielle que la rupture entre les deux hommes va définitivement se dessiner».

Après des mois de crises, il quitte le SDF. L’avocat de renom est candidat  à l’élection présidentielle de 2011 sous les couleurs de l’Alliance des Forces Progressistes. Il terminera quatrième. D’après notre confrère, Ben Muna mènera également «une riche carrière de juriste… Elu au conseil de l’Ordre en 1977, il devient bâtonnier de l’Ordre des avocats en 1986. Il passera trois mandats à la tête du barreau. Ce qui n’était encore jamais arrivé».

Né le 27 mai 1940 à Kumbo dans la région du Nord-Ouest, Bernard Acho Muna était le deuxième né des huit enfants de Salomon Tandeng Muna et Elisabeth Fri Muna.

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique