Cameroun - Nouvelle déclaration de Maurice Kamto: Fame Ndongo (ministre et porte-parole du RDPC), affirme qu'il ne revient pas au leader du MRC de constater la «défaillance du Président de la République»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Apr-2020 - 07h05   8910                      
14
Jacques Fame Ndongo archives
Il soutient que l'opposant «persiste dans la fantasmagorie».

Le chien aboie, la caravane passe, semble dire Jacques Fame Ndongo. Le ministre d'Etat, ministre de l'Enseignement Supérieur et secrétaire national à la communication du RDPC, le parti présidentiel, a réagi à la déclaration publiée par l'opposant Maurice Kamto le 3 avril 2020, à travers laquelle il constate la «défaillance» du Chef de l'Etat et invite les Camerounais à s'auto-organiser afin de limiter la propagation du Coronavirus.

«Le secrétaire national à la communication du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais constate avec stupéfaction que le président élu... du MRC persiste dans la fantasmagorie», assène d'entrée de jeu, avec ironie, l'enseignant d'université.

Ce fidèle de Paul Biya estime que cette deuxième déclaration de M. Kamto, après celle du 27 mars 2020 au cours de laquelle il avait donné un ultimatum de 7 jours au Chef de l'Etat afin de s'exprimer sur la lutte contre le COVID-19, constitue un «deuxième coup d'épée dans l'eau».

Au sujet de la «défaillance» alléguée par le leader du MRC concernant l'actuel locataire du Palais d'Etoudi, M. Fame Ndongo affirme que Maurice Kamto, «enseignant de droit dans les universités... transgresse sciemment les principes du droit constitutionnel», car, dit-il, «cette prérogative incombe au Conseil Constitutionnel».

Pour le reste, le chancelier des ordres académiques s'emploie à démontrer, à fort renfort d'arguments, que le Président de la République mène une lutte acharnée contre la pandémie du Coronavirus.

Voici la déclaration:

 
 
 
Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique