Cameroun - Ordinateurs Paul Biya: Les premiers bénéficiaires de l'Université de Douala servis par le Ministre de l'Enseignement Supérieur

Par Wiliam TCHANGO | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Feb-2018 - 20h21   5282                      
9
Ordinateurs Paul Biya: La ceremonie de distribution a l'Universite de Douala - 14/02/2018 W. Tchango
Jacques Fame Ndongo était à Douala ce mercredi 14 février 2018 pour procéder à la remise solennelle de ce don du Chef de l'Etat aux étudiants Camerounais.

Le Ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo a procédé ce mercredi 14 février 2018 à la remise solennelle des ordinateurs PB, don du Chef de l’Etat aux étudiants de l’Université de Douala. La cérémonie consacrée à ladite opération s’est déroulée dans la matinée au Stade Nelson Mandela du Campus 1 de cette institution universitaire au quartier Ange Raphael.

Les premiers étudiants servis par le chancelier des Ordres académiques sont les différents délégués de classe (55). Les autres étudiants enrôlés dans le cadre de cette opération seront servis progressivement jusqu’à épuisement du stock de 40 000 ordinateurs réservés pour l’ensemble des 9 établissements de l’Université de Douala.

Ordinateurs Paul Biya: La ceremonie de distribution a l'Universite de Douala - 14/02/2018 (c) W. Tchango

La cérémonie organisée en présence du recteur de cette institution, François Xavier Etoa et les autorités administratives de la ville de Douala en tête desquelles le Gouverneur Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, s’est terminée peu avant 13 heures. Le patron de l’enseignement supérieur a ensuite mis le cap sur le Sud-Ouest où il est attendu à l’Université de Buea ce jeudi 15 février 2018 pour la même opération.

Les étudiants de cette institution ont massivement repondu présent à cette cérémonie. Jacques Fame Ndongo les a entre autres appelé à faire bon usage de ces ordinateurs fabriqués en Chine. Leurs caractéristiques (un processeur intel quad-core de vitesse  1,44 GHz ; d’une mémoire vive (RAM) de 2 Go, disque dur de 28,6 Go)  jugées très faibles par des informaticiens camerounais ont cependant été au centre d'une vive polémiques ces dernières semaines.

Auteur:
Wiliam TCHANGO
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique