Cameroun - Ordures ménagères: HYSACAM reprend le ramassage à Yaoundé après le paiement de ses arriérés par l’Etat

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Jan-2018 - 12h56   4574                      
0
HYSACAM Archives
Depuis environ deux semaines, la société d’hygiène et de salubrité du Cameroun (HYSACAM) tourne à plein régime. Le ramassage des ordures ménagères a repris de plus belle suite au paiement par l’Etat d’une partie de ses arriérés.

En effet, rapporte Cameroon Tribune en kiosque ce vendredi 12 janvier 2018, «la société d’hygiène et salubrité qui ne réclamait pas moins de 5 milliards de FCFA à l’Etat avait limité ses services au strict minimum. Face à cette situation dégradante pour la ville qui dure depuis un certain temps, l’Etat vient d’éponger une partie de sa dette».

C’est pour toucher du doigt la reprise des activités d’HYSACAM qu’une bonne brochette des membres du gouvernement a fait le tour de certains quartiers de la capitale le jeudi 11 janvier 2018. Les quartiers et marchés Etoudi, Manguiers, Etoug- Ebe, Cité-verte, Mendong, Nsam, Nkoabang, Messassi et bien d’autres ont été passés au peigne fin par le ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Jean Claude Mbwentchou.

A sa suite, le Secrétaire d’Etat en charge de l’Habitat au Minhdu, Marie Rose Dibong, le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé, Gilbert Tsimi Evouna, ainsi que le directeur régional de la société Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam), Claude Eboute Mbappe.

Selon Jean Claude Mbwentchou, «il y a une embellie, et le délégué du gouvernement en liaison avec Hysacam trouvera des solutions pour résoudre ce problème de bac à ordures. Cela dit, il y a quelques difficultés liées à l’incivisme des populations. Celles-ci doivent apprendre à jeter les déchets dans les bacs. Idem dans les marchés où il y a encore du désordre. Les prescriptions ont été données et les jours à venir, on trouvera des solutions».

Le ministre de l’Habitat et du Développement urbain a d’ailleurs félicité HYSACAM pour le travail abattu depuis deux semaines. Gilbert Tsimi Evouna, a lui, exprimé son désir de voir la ville propre le plus longtemps possible. «Il y a une nette amélioration. Le déclic a été fait et il faut maintenir le cap», a-til déclaré.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique