Cameroun - Parlement: Le Sénat adopte cinq projets de loi

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Dec-2020 - 13h38   5951                      
1
Sénateurs camerounais Archives
C’était le 1er décembre 2020.

Le Sénat a adopté cinq projets de loi le 1er décembre 2020. La chambre haute du Parlement rejoint ainsi l’Assemblée Nationale qui a adopté ces projets de loi un peu plus tôt. Les travaux du Sénat étaient présidés par son premier vice-président, Aboubakary Abdoulaye. D’après le quotidien d’Etat Cameroon Tribune en kiosque ce 2 décembre 2020, «tous ces textes ont fait l’objet de débats animés entre les représentants du gouvernement et les sénateurs».

Tout a commencé par: «l’examen du projet de loi portant loi de règlement pour l’exercice 2019.Ce texte a été défendu par le ministre des Finances (MINFI), Louis Paul Motaze. le MINFI a ensuite défendu le projet de loi autorisant le président de la République à ratifier la convention multilatérale pour la mise en œuvre des mesures relatives aux conventions fiscales pour prévenir l’érosion de la base d’imposition et le transfert des bénéfices», lit-on.

«Pour la suite des travaux, les débats ont porté sur le projet de loi autorisant le président de la République à ratifier l’accord de coopération en matière de migration entre le Cameroun et la Suisse. Défendu par le Ministre des Relations Extérieures, Lejeune Mbella Mbella, ce texte définit la coopération entre les deux pays, en matière de migration… Le MINREX a ensuite défendu, en lieu et place du ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable, le projet de loi autorisant le président de la République à procéder à l’adhésion du Cameroun au protocole additionnel de Nagoya-Kuala Lumpur», poursuit le reporter du journal.

Enfin, «les travaux se sont achevés par le passage du ministre des Transports. Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a défendu le projet de loi qui autorise le président de la République à ratifier l’accord entre le Cameroun et les Emirats arabes unis, relatif aux services aériens entre leurs territoires respectifs et au-delà», lit-on.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique