Cameroun - Patrice Nganang: «J’ai été accueilli à Kondengui par une standing ovation des prisonniers anglophones»

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Jan-2018 - 13h16   2253                      
0
L’écrivain expulsé du Cameroun affirme avoir reçu l'aide du leadership anglophone en prison.

Interviewé par notre confrère Le Jour, l’écrivain Patrice Nganang récemment expulsé du Cameroun, est revenu sur sa détention. Dans les colonnes du 2 janvier 2018 du quotidien, il raconte qu’à son arrivée à la prison de Kondengui, il a été accueilli par une standing ovation des prisonniers anglophones qui ont compris les causes de son arrestation, et ont réagi en conséquence. «Ainsi le leadership anglophone m’apportait à manger tout le temps. C’est ainsi que nous avons commencé à nous rencontrer de manière quotidienne, pour faire le point de la guerre en pays anglophone, mais aussi simplement pour être ensemble», raconte-t-il.

Patrice Nganang au cours de cette entrevue avec notre confrère indique qu’outre les détenus anglophones, il a aussi passé du temps avec les personnalités incarcérées dans le cadre de l’opération Epervier. «Nous partagions la même cellule. Une occasion extraordinaire d’être au cœur du pouvoir. Nous savons en effet que le gouvernement de Kondengui comporte jusqu’à deux secrétaires généraux à la Présidence de la République, une Premier Ministre, des directeurs de la CRTV, avec qui je passais mes journées, littéralement. Ces conditions intellectuelles et politiques de mon incarcération sont uniques et sont autant le résultat de la campagne pour la libération, que le fait des autorités qui m’ont arrêté», ajoute l’écrivain.

Libéré après 21 jours de détention, Patrice Nganang précise que son séjour en prison n’a pas changé un seul iota de ce qu’il pense de l’actuel régime. «J’ai posé des actions pour précipiter sa chute, et donc mon exil n’est qu’un chapitre nouveau dans cette bataille qui est celle de l’amour contre la haine, de la justice contre l’injustice, du vrai contre le faux et de la liberté contre la tyrannie».

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique