Cameroun: Paul Biya attendu à Yokohama pour le sommet Afrique-Japon.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Aug-2019 - 03h11   1889                      
1
Le président camerounais est invité par le gouvernement japonais pour les travaux de la septième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique, prévus du 27 au 30 août 2019.

Apres Nairobi au Kenya en 2016, les chefs d’Etat et de gouvernement amis du Japon, ont rendez-vous la semaine prochaine à Yokohama, pour la septième Conférence internationale de Tokyo (TICAD VII).

Le président Paul Biya dont le pays entretient d’étroites relations politiques, économiques, culturelles et militaires avec le Japon, est l’un des Chefs d’Etat invités. L’on retrouve aussi parmi les quelques 5000 personnes attendues, les représentants des organisations internationales, les acteurs de la société civile, les opérateurs économiques.

Présenté comme la troisième puissance économique du Monde, le Japon affirme qu’il organise la TICAD pour soutenir les efforts de l’Afrique pour son développement, avec des ajustements propres à chaque pays du continent noir.

En ce qui concerne le Cameroun, « la TICAD va servir d’accélérateur à une coopération, qui aujourd’hui, embrasse quasiment tous les secteurs de la vie nationale. La santé avec la construction et l’équipement des infrastructures, l’agriculture avec la mise à disposition du matériel agricole et le développement de la riziculture, la pêche à travers la modernisation de l’activité piscicole , la communication grâce à l’amélioration de la qualité du réseau de diffusion de la Crtv, la sécurité via le soutien à la formation des soldats camerounais engagés dans les opérations de maintien de la paix, l’octroi des dons divers pour la construction des infrastructures routières et portuaires, l’appui aux victimes de différentes crises humanitaires et le développement du capital humain… Pour sa part, notre pays a toujours apporté son soutien à ce partenaire stratégique sur la scène internationale dans sa volonté de s’affirmer comme un acteur dont la voix compte parmi les puissances » explique Yve Marc Medjo, journaliste, chef de la division des activités de souveraineté à la Crtv.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique