Cameroun: Paul Biya préside par visioconférence le sommet extraordinaire de la CEMAC le 18 août 2021 au Palais de l’Unité

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Aug-2021 - 14h10   7486                      
8
les Chefs d'Etat présents A Yaoundé pour le sommet CEMAC du 22 novembre 2019 prc
C’est la substance d’un communiqué du directeur du Cabinet civil de la présidence de la République signé ce 17 août 2021.

De retour au pays après un mois de séjour privé en Suisse, Paul Biya va présider ce 18 août le sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Les travaux vont débuter à partir de 14 heures au Palais de l’Unité, siège de la présidence de la République du Cameroun. C’est la substance d’un communiqué lu ce jour au journal de 13 h du Poste national de la Crtv, la radio publique. Il est signé du directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo.

La rencontre virtuelle des six chefs d’Etat de la sous-région (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée-équatoriale, Centrafrique, Tchad) se tient sous la convocation de Paul Biya, président ex exercice de la CEMAC. Les travaux seront consacrés prioritairement à la relance économique post-covid de la sous-région.En effet, la CEMAC est particulièrement impactée par la crise sanitaire avec un taux de croissance de -1,7% en 2020 contre 2,5% en 2019. Malgré une croissance prévue à 1,7% en 2021, la situation socioéconomique reste morose.

Il sera question pour les six dirigeants de trouver des solutions économiques urgentes pour remettre à flot l'économie sous-régionale. Pour ce faire, la conclusion d’une seconde phase des programmes économiques et financiers avec la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) est importante. Ces programmes ont débuté en 2017 pour permettre à la sous-région de retrouver une croissance soutenue après la chute des prix des matières premières, principalement le pétrole.

Les autres sujets sur la table des chefs d’Etat sont relatifs à l’intégration avec le démarrage et l’aboutissement des 12 projets intégrateurs. Les questions sécuritaires ne sont pas en reste avec la résurgence de Boko-Haram qui menace la paix et la sécurité particulièrement au Cameroun et au Tchad, et les groupes armés qui continuent de semer la désolation en Centrafrique. Le dernier sommet de la CEMAC a été présidé par le chef d'Etat camerounais en novembre 2019.

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique