Cameroun - Paul Eric Kingué: «Le pied de Maurice Kamto ne tremblera pas quand il faudra tirer le pénalty»

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Sep-2018 - 12h19   7641                      
17
Paul Eric Kingué Archives
L’ancien maire RDPC (le parti au pouvoir) de Njombe-Penja s’est allié au candidat du MRC à la présidentielle 2018. Lors d’une réunion de ce parti lundi dernier à Yaoundé, Paul Éric Kingué a dit ses motivations dans cette coalition.

«Je déclare solennellement Maurice Kamto, colonel ! Les gens disent comment un colonel peut-il se plier devant un lieutenant ? A ceux-là, je réponds. Pendant les mois passés, Maurice Kamto et son équipe ont été les plus présents sur le terrain. C’est un travailleur ! Ton pied ne tremblera pas quand il faudra tirer le penalty. Non, il ne tremblera pas. Nous savons que le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) triche toujours. Mais cette fois, il ne trichera nulle pas», a déclaré Paul Éric Kingué, dont les propos sont rapportés par Le Messager du mardi 18 septembre 2018.

«Si je viens avec vous, c’est pour vous dire que le RDPC est un parti des tricheurs. Colonel Kamto, je suis venu vous dire notre reconnaissance pour le travail que vous abattez avec votre équipe. Vous serez Général au soir du 7 octobre ! Professeur Kamto, colonel Kamto, je suis venu vous dire que vous allez sortir les camerounais de la misère dans laquelle ils sont plongés ! Je ne suis pas venu seul, je suis venu avec tous les membres de mon bureau politique», a-t-il poursuivi.

Ex-militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), l’ancien prisonnier incarne la rupture dans un environnement marqué par l’hyper-domination d’un régime Rdpc à l’image écornée par la mal-gouvernance, mais qui parvient à neutraliser toute force de l’opposition jusqu’ici. Lui qui a marqué les esprits par sa volonté, et sa tentative de combattre la délinquance fiscale des entreprises françaises installées dans son territoire de commandement.

A sa sortie de prison, Paul Eric Kingue devenu populaire au-delà du Moungo, a annoncé son intention de briguer la magistrature suprême du Cameroun, après avoir lancé son propre parti politique, le Mouvement patriotique pour un Cameroun nouveau (Mpcn). Avant de ne pas s’engager à la dernière minute. Il conduira plutôt la campagne d’un ancien collaborateur du régime du Renouveau comme lui, Maurice Kamto.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique