Cameroun - Paul Eric Kingue: «Le problème de Maurice Kamto ce sont ses militants. Plusieurs de ses militants sont pratiquement des Talibans»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Oct-2019 - 17h21   20461                      
128
Paul Eric Kingué Archives
Le président du MPCN a étalé les zones d’ombre de la collaboration avec son allié depuis la dernière élection présidentielle au cours d’une interview sur ABK Radio.

Quand il parle de son alliance avec le MRC, Paul Eric Kingue est parfois amer. Au point de ne même pas envisager une jonction future entre son parti le Mouvement patriotique pour un Cameroun nouveau (MPCN) et le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC). Le directeur de campagne de Maurice Kamto lors de la présidentielle de 2018 a exposé ses désaccords le 21 octobre 2019 sur l’antenne ABK Radio émettant de Douala. « Il faut que je vous le dise clairement : beaucoup de choses me séparent du MRC. Mais trop peu nous réunit. Je préfère m’en tenir à ce trop peu qui nous réunit. C’est ce trop peu qui fonde cette alliance que nous avons essayé de bâtir avant la présidentielle. Il y a pas mal de petites choses que je ne peux pas  accepter de vivre et que je vois faire dans le MRC », a-t-il déploré, ajoutant que certains membres du MRC étaient des adeptes de la pensée unique.

« Vous allez voir par exemple que dans ce parti ce sont pratiquement des Talibans. Ce sont des gens qui ne sont pas assez mesurés la plupart du temps. Ce ne sont pas des gens qui acceptent la contradiction. Or nous combattons Paul Biya parce que son parti n’accepte pas la contradiction. C’est-à-dire que tu ne peux pas dire à un gars du MRC ce que tu penses. En réalité ce gars va te fusiller. Peu importe qui tu es il va te fusiller. Et ceci a participé à cristalliser la haine et même les déchirements dans les réseaux sociaux. Ça il faut que les gens le reconnaissent. Le MRC a été pour beaucoup dans tout ce qui se passe aujourd’hui même si le camp de Biya y a aussi été pour beaucoup ? », a expliqué un Paul Eric Kingue qui assure qu’il n’est pas extrémiste en raison de ses origines.  « Le problème de Maurice Kamto ce sont ses militants. Plusieurs de ses militants. Le jour où ces gens-là vont faire un petit rétropédalage, le MRC sera un parti terrible, foudroyant », croit-il. Refusant d’être pris dans l’étau des extrémistes de tous bords, l’ancien maire de Njombe-Penja pense à créer une troisième voie. Paul Eric Kingue fait savoir que ce qui l’unit à son allié c’est son projet de société. Un projet qui se rapproche du sien « sur pas mal de points ».

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique