Cameroun - People - K-Tino: “Ce que je faisais, je ne veux plus le faire, parce qu’à l’époque j’étais marabout…”

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Mar-2020 - 23h48   9618                      
10
K-Tino Archives
La célèbre chanteuse de Bukutsi parle de sa reconversion spirituelle, et de la place qu’occupe désormais Dieu dans sa vie, tout en indiquant qu’elle est désormais évangéliste.

Invitée de l’émission culturelle “Yayato”, diffusée ce jeudi 5 mars 2020 sur Canal 2 International, la célèbre chanteuse de Bikutsi, K-Tino, de son vrai nom Cathérine Edoa Ngoa, a volontiers accepté de s’épancher sur sa vie spirituelle. Dans le souci de trancher avec les errements de sa vie de musicienne d’antan, elle croit savoir qu’elle a réussi sa reconversion.

Est-ce que ce que je faisais était bien ? J’ai compris et j’ai eu la grâce que le Saint-Esprit m’a éclairé, pour témoigner la gloire de Dieu dans ma vie. Aujourd’hui, il y a certaines choses que je ne peux plus faire”, confesse-t-elle.

Elle ajoute : “Je suis évangéliste, je ne suis pas pasteur. Evangéliste, veut dire que tu peux announcer la parole de Dieu partout, même dans les bars. Ce que je faisais, je ne veux plus le faire. A l’époque, j’étais marabout. Je passais tous le temps chez les marabouts. C’est le conseil que je vais dire à mes frères et soeurs: arrêtez d’aller chez les marabouts ! Ce sont les menteurs, des mendiants”, exalte-t-elle.

En 2014, après une longue période d’hibernation musicale, “la Femme du peuple”, était réapparue, non pas avec un nouveau tube, mais plutôt dans des atours de fidèle très engagée dans quelques églises de réveil à Yaoundé. Elle allait flirter tour à tour avec le Ministère “Va et Raconte” du Pasteur Tsala Essomba, avant de bifurquer par la “Cathédrale de la Foi” de Dieundort Kamdem.

 

K-Tino sur le plateau de "Yayato" (c) Droits réservés
Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique