Cameroun - People: Nathalie Koah va quitter Facebook et les autres réseaux sociaux

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
DOUALA - 02-Jan-2017 - 21h14   14238                      
15
Nathalie Koah Archives
L’ancienne compagne de Samuel Eto’o Fils explique sa décision de se retirer du monde virtuel par « le besoin naturel de protection » de sa vie privée.

Nathalie Koah veut protéger sa famille des affres de Facebook et les autres réseaux sociaux. C’est pour cette raison qu’elle a annoncé le 30 novembre 2016 son retrait.  «Les amours ... c'est avec beaucoup d'émotion que je vous annonce que je vais devoir me retirer (définitivement ou pas sait on jamais) des réseaux sociaux pour des raisons purement familiales», a-telle commencé son post publié sur son profil Facebook baptisé «Nathalie Koah Officiel».

L’ancienne petite amie du footballeur Samuel Eto’o Fils indique que contrairement à ce que sa rupture tumultueuse qui l’a rendue célèbre a pu laisser penser, elle a toujours été «pudique et très protectrice de ma vie privée». «La preuve, vous ne me connaissiez pas alors qu'il y'avait de quoi créer le "buzz" ...le vrai ! Dans ma vie», indique-t-elle.

«Cette décision de me retirer de la sphère publique je l'ai définitivement prise quand ma fille est née. Le besoin naturel de protection de ma vie privée s'est re-emparé de moi. Seulement je ne pouvais partir sans vous faire partager ma joie, vous qui avez été témoin de ma peine», justifie Nathalie Koah. Elle ne cache pas que son actuel compagnon est à l’origine de sa décision, ainsi que d’autres personnes proches d’elle.

Elle déplore une «forte médiatisation» qui a «toujours posé problème» à l’homme qui partage sa vie. Elle ajoute qu’être sous les feux des projecteurs de cette manière, déplaît à son entourage. «Je leur ai promis de trouver le juste milieu d'ici la fin de l'année car j'avais également du mal à vivre sans vous, ma seconde famille. Mais, ça y est je l'ai trouvé», annonce-t-elle à des amis virtuels qui doivent être bien soulagés.

Sa page deviendra uniquement la vitrine de ses activités professionnelles et actions humanitaires, afin d'avoir la primeur sur chaque initiative. Elle promet d’être avec ses amis dans le partage de son expérience et plus. «Eh oui rassurez vous je ne coupe pas brutalement le cordon», écrit-elle vers la fin de sa lettre.

Pierre Arnaud Ntchapda

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique