Cameroun – Performance : Le Camerounais Arthur Kamgaing Kamdem remporte le deuxième prix d'un concours international d'arts plastiques

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Nov-2021 - 11h34   2122                      
1
Le chef-d'oeuvre d'Arthur Kamgaing Kamdem BIC Master Africa
L’ artiste spécialisé dans les arts plastiques s’est illustré à travers une création intitulée «In My Room » réalisée avec le stylo conçu et fabriqué par BIC. Il était parmi les 3700 concurrents issus de 52 pays d’Afrique et du Moyen-Orient ayant pris part au "Bic Master Africa 2021". Il reçoit une prime de 1000 Dollars.

Un Camerounais sur l’une des plus hautes marches du podium du « BIC Master Africa 2021». Le comité d’organisation a annoncé le 10 Novembre que l’artiste Arthur Kamgaing Kamdem s’est classé au deuxième rang, derrière l’ougandais Eric Gayi. Notre compatriote, spécialiste des arts plastiques, a été récompensé pour son œuvre intitulée « In My Room », un chef-d’œuvre réalisé au moyen du stylo mythique BIC bien connu des générations entières d’élèves au Cameroun et ailleurs en Afrique. Kamgaing Kamdem reçoit en plus de son trophée la somme de 1000 Dollars.

Il était parmi les 3700 artistes issus de 52 pays d’Afrique et du Moyen-Orient ayant présenté 6350 œuvres artistiques au jury constitué d'experts de BIC, d'artistes renommés de la région, de gagnants des précédents concours d'Art Master Africa et d'experts européens en art.  Les travaux des candidats ont été soumis sur le microsite dédié à la campagne www.bicartmaster.com.

Peter Van den Broeck, Vice-Président Senior et Directeur Général, Moyen-Orient et Afrique, se rejouit en ces termes : "Nous sommes fiers de l'impact que le concours BIC Art Master Africa a eu sur les talents de la région à ce jour. En effet, BIC a une longue histoire avec l'art, et la création du concours BIC Art Master Africa nous a permis de soutenir des milliers de talents dans la région. Avec l'extension du concours au Moyen-Orient cette année, nous sommes convaincus que nous continuerons à motiver et donner de la visibilité aux talents de la région, créant ainsi une future génération de personnes créatives et inspirantes."

Le concours BIC Art Master a été implémenté la première fois en 2017, en Afrique du Sud. Fort de son succès, il s'est étendu au reste du continent Africain en 2019. Cette année, le concours s'est encore élargi pour inclure le Moyen-Orient, touchant ainsi plus de 3 700 artistes. Cette compétition annuelle vise à encourager les talents d'Afrique et du Moyen-Orient à faire preuve de créativité et à créer une œuvre en utilisant le célèbre stylo à bille BIC.

 

Voici comment Arthur Kamgaing Kamdem présente son œuvre

« Technique : Stylo à bille BIC® (noir)

Papier Canson (A3)

Aucune Lumière ne peut donner pleinement sa clarté s'il y a au préalable assez d'obscurité

Aucune Connaissance ne peut être assez utile si on n'a pas au préalable reconnu son ignorance

Aucune Vérité ne peut etre assez choquante si l'on n'a au préalable vécu dans le mensonge

Aucune Grace n'est possible si l'on a précédemment atteint la repentance...

La véritable connaissance revet un caractère irrationnel et choquant pour l'esprit non affermi. Mais Ne dit-on pas que la sagesse illumine le visage de celui qui la possède?

Dessin réalisé dans des conditions peux avantageuses, mais le résultat loin d'être parfait, conforte l'artiste. »

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 [email protected]eroon-info.net
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique