Cameroun - Perversion: Un pasteur condamné pour avoir sucé les seins d’une fillette de 13 ans

Par Géraldine IVAHA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Dec-2016 - 16h09   54612                      
6
Ville de Yaoundé Archives
Un pasteur d’une église dite de réveil a écopé d’un an de prison ferme pour avoir convaincu une fillette de 13 ans de se déshabiller en l’absence de ses parents, pour lui caresser et lui sucer les seins.

 

Le journal Kalara paru le 5 décembre 2016 a appelé la fillette «Mami». Sa mère raconte que dans la matinée du 25 mai 2015, de retour du marché, elle a dû toquer pendant plus d’une vingtaine de minutes avant que Mami ne vienne lui ouvrir. Une fois à l’intérieur, elle a trouvé sa fille en compagnie du pasteur de son église.

Habitant un même quartier de la ville de Yaoundé, ce dernier dit être venu charger son téléphone. «La maison était en désordre, le papier hygiénique partout. Au vu de cela, j’ai imaginé qu’il a eu des rapports sexuels avec ma fillette», relate la mère. Interrogée, Mami révèle à sa mère que le pasteur lui a demandé de se déshabiller et d’esquisser une danse traditionnelle. C’est pendant la danse que le «pasteur a profité pour lui caresser les seins, qu’il a ensuite sucés».

Les parents ont aussitôt porté plainte contre le pasteur pour viol. Mais aucun certificat médical attestant les faits de viol n’a été porté au dossier. «L’homme de Dieu», âgé d’une cinquantaine d’années, reconnait avoir caressé et sucé les seins de la petite fille. Il dit être venu chez ses fidèles pour charger son téléphone et la conversation avec la fillette a viré à la sexualité. Un acte qu’il regrette aujourd’hui. Il déclare également que la petite fille s’est déshabillée de son propre gré, pour le provoquer.

Le journal révèle que le Tribunal de Grande Instance du Mfoundi, à Yaoundé, a, le 2 décembre dernier, reconnu le pasteur, coupable des faits de corruption de la jeunesse. Il écope d’un an de prison ferme et devra supporter le paiement des frais de justice s’élevant à 52 050 FCFA. En cas de non-paiement de ces frais, il pourrait purger 6 mois de prison supplémentaires. Il devra également verser 500 000 FCFA aux parents de la fillette pour réparation de préjudice subi.

Auteur:
Géraldine IVAHA
 contact@cameroon-info.net
 @givahaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique