Cameroun - Plan triennal «spécial jeunes»: Les premiers bénéficiaires déjà installés

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Feb-2018 - 18h27   4871                      
0
Mounouna Foutsou Archives
Doté d’une enveloppe de 102 milliards de FCFA, ce programme a pour objectif d’intensifier l’insertion socio-économique des jeunes à travers leur mobilisation, leur réarmement civique et moral, leur formation entrepreneuriale, ainsi que leur placement en emploi et leur installation en unités de production de biens et des services.

Il est question, au bout de trois ans, de sensibiliser 1.500.000 jeunes, de les mobiliser afin de les orienter vers des guichets correspondant à leurs besoins. Cette instruction du chef de l’Etat au gouvernement à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de la Fête de la Jeunesse le 10 février 2016, porte déjà ses fruits.

En effet, selon Mounouna Foutsou, Ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, les financements sont disponibles et les premiers bénéficiaires sont déjà installés. Le membre du Gouvernement explique qu’à ce jour, le programme a permis «l’incubation de 3 835 projets productifs de jeunes dont la première cuvée de 2150 projets de jeunes sont déjà financés à hauteur de 3 332 316 607 FCFA et couvrent toutes les régions du pays et se répartissent entre l’Agriculture (771 projets), l’industrie/artisanat (544 projets), l’économie numérique (832 projets) et l’innovation (3 projets)».

«847 autres projets de micro-activités ou de junior entreprises sont en cours de financement à hauteur de 3 517 660 257 FCFA et les business plans des 838 projets restant sont en cours de réajustement pour être soumis au Comité de validation», ajoute-t-il, dans une interview accordée à Cameroon Tribune en kiosque le vendredi 16 février 2018.

Pour 2018, il n’est pas seulement question d’atteindre les 500.000 jeunes, mais de les dépasser. «Vous êtes sans ignorer que l’Observatoire national de la Jeunesse (ONJ) a mobilisé plus de 500.000 jeunes, plus précisément 507 614 jeunes lors de la première année de la mise en œuvre du PTS-Jeunes. Les jeunes continuent à se faire inscrire à l’ONJ tant au niveau national que dans la diaspora et tous attendent d’être orientés, et c’est la tâche à laquelle nos services s’attèlent au quotidien. Je voudrais rassurer les jeunes que le président de la République qui tient toujours parole et attache du prix au suivi strict de ce Plan», conclut Mounouna Foutsou.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique