Cameroun - Polémique: Moqué sur la toile à partir de photos, l’économiste Dieudonné Essomba restitue les faits

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Apr-2020 - 08h17   9729                      
36
Dieudonné Essomba capture d'écran
Des photos du consultant de la chaîne Vision 4 ont été prises à son insu et lui valent des moqueries sur les réseaux sociaux.

Sur ces images postées par plusieurs personnes, dont le journaliste et écrivain Boris Bertolt, partisan affiché de l’opposant Maurice Kamto, on voit Dieudonné Essomba vêtu d’un haut de boubou, assorti d’une culotte; le tout, pieds nus.

Ces photographies s’accompagnent de commentaires désobligeants, dont certains font passer le consultant de la chaîne privée Vision 4 pour un déséquilibré mental.

Dieudonné Essomba (c) Facebook

L’intéressé a réagi à travers un message publié le 12 avril 2020 sur sa page Facebook. L’économiste explique qu’il se trouvait à son domicile, en train de faire des travaux de pisciculture.

«Je suis en train de travailler dans l’étang de poisson en bac bétonné que je construis, juste au-dessus de la clôture en balustres que vous voyez juste derrière les voitures. Et quand on travaille pour purger un étang et le bétonner, on ne porte pas la veste !», indique M. Essomba, non sans tancer ses contempteurs qu’il qualifie de «racaille».

Voici l’intégralité du message:

DES PHOTOS DE LA RACAILLE

La racaille se réclamant du Gourou Kamto a cru devoir montrer ma misère en diffusant des photos de moi, les pieds nus. Bien sûr que c’est moi et c’est le chez moi !

J’ai construit à Oyomabang-Camp SONEL. Outre mon domicile, j’ai construit 15 appartements actuellement habités par 15 ménages qui me paient un loyer.

Les photos qu’ils montrent sont bien le chez moi ! Et vous verrez bien qu’au fond, on voit mes deux voitures, un pick-up Toyota verte et une Carina 2 beige!

Je suis en train de travailler dans l’étang de poisson en bac bétonné que je construis, juste au-dessus de la clôture en balustres que vous voyez juste derrière les voitures.Et quand on travaille pour purger un étang et le bétonner, on ne porte pas la veste !

Quant à cette racaille, elle n’en a pas fini avec moi !

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique