Cameroun - Polémique sur la CAN 2019: La réponse habile de Paul Biya à Ahmad Ahmad

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Aug-2017 - 15h01   5914                      
7
Paul Biya s'adressant aux Athletes (10/08/2017) P R C
Le Président de la République s’est habilement invité au débat autour de la CAN 2019. Sans verser dans l’invective, il a répondu au président de la CAF.

« …le Cameroun sera prêt le jour dit, j’en prends l’engagement ». Cette petite phrase lâchée par Paul Biya n’est pas anodine. En recevant le 10 août 2017 au Palais de l’Unité, les athlètes camerounais, médaillés lors depuis près d’un an, le Président de la République en a profité pour répondre au président de la Confédération Africaine de Football, Ahmad Ahmad.

« D’autres aventures sportives se  profilent  à l’horizon, d’autres conquêtes sportives vous attendent ; la CAN 2019, c’est déjà demain ; vous avez rendez-vous avec l’Afrique sportive ici même  au  Cameroun. Et le Cameroun sera prêt le jour dit, j’en prends l’engagement », a déclaré le locataire du Palais d’Etoudi. Si pour la circonstance, le Chef de l’Etat s’adressait aux athlètes, son message est aussi dirigé en direction du numéro 1 de la CAF.

Une sortie diplomatique de Paul Biya commentée par le politologue Njoya Moussa sur sa page Facebook. « Donc en fait, la fête de ce jour c'était juste une tactique pour Paul Biya pour répondre à Ahmad! », a-t-il réagi. Un avis que partagent de nombreux internautes.

Sans verser dans l’invective, Paul Biya a donc trouvé une stratégie pour s’inviter dans le débat autour de l’organisation par le Cameroun de la CAN 2019.  Un débat lancé par le président de la CAF en personne. Le 4 août dernier, Ahmad Ahmad déclarait que le Cameroun n’est pas prêt à abriter une CAN même avec quatre équipes.

Une grande partie de l’opinion camerounaise a considéré ces déclarations comme injurieuses à quelques jours seulement de la visite d’inspection (20-28 août) du cabinet d’experts, mandaté par l’instance dirigeante du football sur le continent. Visite à l’issue de laquelle la CAF prendra la décision de maintenir ou non sa confiance au Cameroun. La sortie de Paul Biya dans ces conditions, peut avoir un impact.  

 

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique