Cameroun - Politique: Voici les signes annonciateurs d’une élection anticipée selon le Quotidien Emergence

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-Aug-2016 - 12h57   53644                      
2
Elections au Cameroun Archives
À en croire ce journal, de nombreux indicateurs montrent que Paul Biya anticipera les élections et sera candidat à sa propre succession.

Selon le Quotidien Emergence, édition du 3 aout 2016, il n’y a plus aucun doute sur l’anticipation des élections présidentielles 2018 au Cameroun. Même si Paul Biya, le Président au pouvoir depuis 1982 reste encore silencieux à ce sujet, tout est prêt pour que la procédure soit engagée. Le journal Émergence rapporte qu’il reste seulement la convocation d’une session extraordinaire du Parlement, au cours de laquelle la constitution sera modifiée. Ce qui, selon ce journal, ne tarderait d’ailleurs plus.

Pour arriver à cette affirmation, le Quotidien Emergence a mené son enquête auprès des membres d’Elections Cameroun (ELECAM), l’organe chargé de l’organisation des élections au Cameroun. Ces derniers ont accepté de répondre sous anonymat. Un d’entre eux parle dans les colonnes du journal en ces termes: «Depuis un bon bout, la présidence veut être informée quotidiennement de l’état d’avancement des inscriptions sur les listes électorales. Nous travaillons sous la pression du sérail. Ce qui est normal parce qu’une élection, c’est d’abord le fichier électoral. Rendu à ce jour, ELECAM est prête. Le 31 août prochain, nous arrêtons les inscriptions sur les listes électorales. Et ce sera fini pour tout le monde».

Un autre membre d’ELECAM jugé influent par le Quotidien Emergence parle avec plus de détails. «Nous avons plus de 25 mille urnes déjà préparées pour les 25 mille bureaux de vote dont nous disposons sur l’ensemble du territoire. Une partie des urnes vient des dons japonais. Il en est de même pour les isoloirs que nous avons reçus. Tout ça est prêt», avoue ce membre.

Pour ce qui est des bulletins de vote et de campagne, il ajoute que l’imprimerie nationale a été relookée sans oublier qu’il y a aussi la Société de Presse et d’Édition du Cameroun (SOPECAM). «Mais les bulletins de vote et de compagne ne doivent être fabriqués qu’un mois avant la convocation du corps électoral», a-t-il nuancé.

Le quotidien Émergence croit également savoir que Paul Biya est déjà en campagne électorale. Il en veut pour preuve les nombreux appels à candidature des membres de son parti, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC). Il y a aussi dans la foulée, selon le journal, ces manifestations impliquant toutes les Universités et grandes écoles du pays, après l’annonce d’un don de 500 000 ordinateurs portables à tous les étudiants. Tout ceci sans oublier les nombreux galons et avancements distribués généreusement aux forces de l’ordre.

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique