Cameroun - Présidentielle 2018: Comment les états-majors des formations politiques préparent le terrain après le dépôt des candidatures

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Jul-2018 - 19h00   3075                      
0
Maurice Kamto, président du MRC MRC
Aussi bien au RDPC qu’au MRC, on réfléchit sur les stratégies de mobilisation des électeurs lors de la prochaine campagne électorale.

Ça bouillonne au sein des formations politiques qui ont déjà déposé les dossiers de leurs candidats respectifs à Elections Cameroon. Leurs leaders et autres responsables politiques sont en effet sur le terrain de la mobilisation des militants et potentiels électeurs, ce avant le début officiel de la campagne.

Cameroon Tribune s’est immergé dans les différents états-majors et révèle dans son édition du mercredi 18 Juillet 2018 que c’est le branle-bas au sein du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), dont le président national, le Pr. Maurice Kamto poursuit sa tournée dans la région de l’Extrême-Nord.

Dimanche dernier, il a présidé un meeting à Tokombéré dans le Mayo-Sava. Rencontre au cours de laquelle le leader du MRC a appelé ses militants et sympathisants à se tenir prêts pour le rendez-vous du 7 octobre prochain. Ceci afin de garantir une «transition politique pacifique au Cameroun», informe le journal. D’autres rencontres politiques sont prévues toute cette semaine. Cette tournée politique de mobilisation des militantes et militants du MRC va s’étendre à d’autres régions du pays.

Dans les rangs du Rassemblement démocratique du Peuple camerounais (RDPC), par contre, l’heure est à l’expression des remerciements des militants à l’endroit du président national, Paul Biya. Ce dernier, répondant à «l’appel pressant» de ses militants, à accepter d’être candidat de ce parti.

Ainsi, dans le Lom-et-Djerem, un grand meeting a eu lieu samedi dernier à Bertoua, sous la présidence du chef de la délégation permanente du Comité central du RDPC pour le Lom-et-Djerem, Badel Ndanga Ndinga. Même mobilisation à Kribi dans le département de l’Océan, où jeunes, femmes, hommes, ministres, directeurs généraux, opérateurs économiques, chefs traditionnels des neuf arrondissements ont réaffirmé leur soutien à la candidature de Paul Biya.

L’on apprend également qu’Akere T. Muna, candidat investi par Front populaire pour le Développement, se prépare également à descendre dans plusieurs villes dans les prochains jours. Par ailleurs, d’après les informations puisées auprès de son état-major, les tractations se poursuivent avec d’autres leaders de l’opposition, en vue d’une candidature consensuelle.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique