Cameroun - Présidentielle 2018 - Issa Tchiroma Bakary: «Si Biya n’était pas tolérant, Tchiroma serait aujourd’hui six pieds sous terre»

Par Peter KUM | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Sep-2018 - 13h29   10651                      
46
Issa Tchiroma Peter Kum
Le parti d’Issa Tchiroma Bakary a battu le rappel de ses troupes le 8 septembre 2018 pour réitérer solennellement l’engagement pris par les militants du parti à plébisciter le candidat Paul Biya le 7 octobre prochain.

C’est à une véritable démonstration de force que le public de Garoua, le chef-lieu de la région du Nord, a eu droit le samedi 8 septembre 2018. Une date qui restera à coup sûr gravée en lettres d’or dans les annales de l’histoire politique de notre pays en général et du septentrion en particulier. C’est une marée de militantes, militants et sympathisants du Front pour le Salut National du Cameroun (FSNC) qui a pris d’assaut le carrefour dit «8», ce samedi 8 septembre 2018, répondant ainsi à l’appel et l’invite de leur président national, Issa Tchiroma Bakary.  Une mobilisation grandiose comme on n’en a jamais vu ces derniers temps dans la cité capitale du Nord.

Gregoire Owona et Issa Tchiroma (c) Peter Kum

Et pour en ajouter à l’éclat et à la solennité de l’évènement, la présence en ce lieu de hautes personnalités et invités de marque à l’instar du ministre du Travail et de la Sécurité Sociale, par ailleurs secrétaire général adjoint du Rassemblement Démocratique du Peuple camerounais (RDPC), le parti au pouvoir, Grégoire Owona, le ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Joseph Le, le gouverneur de la région du Nord, Jean Abate Edi’i, ainsi qu’un important parterre des personnalités et autorités de la place.

Issa Tchiroma pendant le meeting (c) Peter Kum

Pour le président national du FSNC, l’objectif visé par ce grand rassemblement était de prouver aux yeux du monde, de l’opinion nationale ainsi qu’internationale la grande estime dont jouit le candidat à la présidentielle de 2018, le président Paul Biya, de la part des militantes, militants et sympathisants du parti. Les différents messages imprimés sur les banderoles géantes qui pavoisaient cette place du carrefour «8» le témoignent d’ailleurs à suffisance. A titre d’illustration : « Tous comme un seul homme derrière Paul Biya, le 7 octobre 2018 », « Présidentielle 2018 : Pour une victoire sans bavure du président Paul Biya », « Paul Biya, candidat du FSNC pour la présidentielle de 2018 », « Paul Biya, assurance tout risque pour la nation camerounaise », entre autres.

 

Issa Tchiroma (c) P. Kum

Plusieurs allocutions, importe-t-il de le relever, ont ponctué et émaillé ce meeting de remerciement et de soutien au président et candidat Paul Biya dont, entre autres, celles de la secrétaire générale du FSNC, Jeanne Sonè, des ministres Joseph Le et Grégoire Owona et du président national du FSNC.

Issa Tchiroma Bakary qui, de par la verve qu’on lui connait, aura tenu en haleine pendant près de trois quarts d’heures la grande foule qui s’est donnée rendez-vous ce 8 septembre 2018 au carrefour «8» de Garoua. Et le président national du FSNC de clamer de vive voix, entres autres, que : « cette élection présidentielle est la plus difficile de la carrière de Biya », que « Si Biya n’était pas tolérant, Tchiroma serait aujourd’hui six pieds sous terre ». Autant de raisons parmi tant d’autres, atteste-t-il, qui l’ont amené à prendre l’engagement de soutenir le président Paul Biya tout le long de sa carrière.

Auteur:
Peter KUM
 @mafanypet
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique