Cameroun - Présidentielle 2018: Jean-Jacques Ekindi déclare son soutien au candidat Paul Biya

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Sep-2018 - 15h29   9782                      
55
J. J. Ekindi Facebook
Avec ce ralliement spectaculaire, l’opposant chasseur du Lion devient l’ami du Lion.

Coup de théâtre dans le cadre de la pré-campagne de l’élection présidentielle du dimanche 07 octobre 2018. Jean-Jacques Ekindi, le président du Mouvement progressiste, parti politique d’opposition, a déclaré en fin de matinée ce jeudi 20 septembre 2018, qu’il soutient Paul Biya, président sortant et candidat à sa propre succession pour l’élection présidentielle du 07 octobre 2018.

Le leader du MP a expliqué son choix pendant une conférence de presse organisée au siège de son parti au quartier Deido à Douala. « Au préalable j’avais pris l’option de fédérer, de former une coalition pour une candidature unique de l’opposition. J’ai invité les candidats pour une concertation. Pendant la première réunion, bien qu’absent, Maitre Akere Muna fait partie des rares candidats qui s’étaient montrés intéressés par mes propositions. A la seconde rencontre, tous ont abandonné. Ça pas marché finalement. En plus, j’avais élaboré cinq points qui devaient encadrer l’action de l’opposition pendant cette élection. Je n’ai rencontré point d’oreille attentive. J’ai aussi constaté qu’aucun candidat de l’opposition ne se soucient véritablement de la situation de nos enfants qui ne sont pas en train d’aller à l’école dans les Régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest. Aucun des candidats ne prend position ferme pour le retour à une situation normale. Avec ces attitudes, on ne saurait prendre le risque de confier le destin du pays à n’importe qui. J’apporte donc solennellement mon soutien à Paul Biya pour sa réélection » explique l’ancien prétendant à la magistrature suprême, arrivé en 9e position à l’issue de la Présidentielle de 2011

Sans être au-devant de la scène politique depuis plusieurs années, Jean Jacques Ekindi multiplie ces derniers temps des sorties qui font tache d’huile.

Le jeudi 12 juillet 2018, il avait organisé une conférence de presse au Hilton hôtel à Yaoundé pour annoncer qu’il ferra acte de candidature pour le scrutin du 07 octobre 2018.

Le 19 juillet, date limite pour le dépôt des dossiers de candidature à ELECAM, le nom de Jean-Jacques Ekindi est le grand absent dans la liste des prétendants.

L’ancien député surnommé le « Chasseur du Lion », est revenu ce jeudi au-devant de la scène en appelant contre toute attente ses partisans à voter pour Paul Biya le 07 octobre 2018.

Ainsi, le chasseur du Lion Biya a finalement rangé ses flèches et devenu l’ami du Lion. Après 26 années de combat dans l’opposition pour le changement, l’ancien baron du régime Biya, signe-t-il son retour dans un régime qu’il connait bien ?

Jean-Jacques Ekindi a rejoint l’opposition en 1992 en créant le Mouvement progressiste (MP). Si lors de certaines précédentes élections présidentielles, il a abandonné avant l’ouverture des bureaux de vote, il a réalisé son meilleur score 0,45% en 2011 contre 0,8 % en 1992.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique