Cameroun - Présidentielle 2018: La bataille s’annonce acharnée entre le RDPC et l’UDC à Kye-Ossi (Sud)

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Sep-2017 - 16h02   1613                      
0
Kyé-Ossi, chef-lieu de l'arrondissement éponyme Archives
Au lendemain de la tournée d’installation des bureaux locaux de l’UDC dans la vallée du Ntem, Jacques Fame Ndongo le chef de la délégation permanente régionale du Comité central du RDPC pour le Sud, a tenu et présidé une réunion de travail, dans la même localité.

Comme en 2013, la bataille politique sera rude en 2018 entre le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) et l’Union démocratique du Cameroun (UDC), dans la Vallée du Ntem précisément dans la ville de Kyé-ossi, Région du Sud. Le quotidien Mutations édition du 13 septembre 2017 fait savoir qu’en vue de l’échéance politique de 2018, le parti au pouvoir vient de tenir de ce côté une réunion de travail. Seulement, cette réunion présidée par Jacques Fame Ndongo, le Ministre de l’Enseignement Supérieur, dans sa casquette de chef de la délégation permanente régionale du Comité central du RDPC pour le Sud, intervient juste après la tournée d’installation des bureaux locaux du parti politique d’Adamou Ndam Njoya.

Pour notre confrère «l’intense activité du parti de la houe dans le département de la Vallée du Ntem en général et de Kyé-ossi en particulier est loin de susciter la sérénité au sein du RDPC». Surtout qu’on note des dissonances de cloche entre la base et les représentants locaux. Et d’après Mutations l’observation  fait état «des promesses électorales non tenues, d’une gestion opaque décriée, de la composition de l’exécutif communal qui s’évalue à plus de la moitié des membres d’une même famille, avec un Maire vivement contesté pour inertie, et de la gestion paroissiale de la commune». Cependant pour Jacques Fame Ndongo en dépit de tout cela, il reste que son parti a toujours gagné haut les élections à Kye-ossi. Il a déclaré lors de la réunion de travail «cette séance de travail n’est pas un meeting politique». Le parti au pouvoir ne s’attarde pas sur les agitations des autres formations politiques.  

 

 

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique