Cameroun - Présidentielle 2018: l’Ambassadeur des Etats-Unis appelle toutes les parties engagées à attendre les résultats avant de se prononcer sur de potentielles victoires

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Oct-2018 - 15h32   6126                      
32
Peter Henry Barlerin Archives
Le pays de Donald Trump vient de se prononcer pour une période postélectorale pacifique.

«Nous demandons à toutes les parties d’attendre que les résultats officiels soient annoncés avant de faire des déclarations sur le prétendu gagnant, et de régler pacifiquement toute plainte par des voies juridiques établies», a déclaré l’ambassade américaine sur sa page Facebook mardi.

La déclaration de la chancellerie précise sa «neutralité» par rapport aux évènements en cours, même si elle corrobore, de manière implicite, la position du gouvernement camerounais face à Maurice Kamto.

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) a revendiqué lundi 08 octobre sa victoire au scrutin tenu dimanche sur le territoire national. Maurice Kamto a prétendu avoir «marqué le penalty» de la victoire au scrutin sans toutefois brandir un seul chiffre.

«J’ai reçu mission de tirer le penalty, je l’ai tiré et je l’ai marqué. J’ai reçu du peuple un mandat clair que j’entends défendre jusqu’au bout. J’exhorte le président sortant à œuvrer pour une transition pacifique du pouvoir», a déclaré Maurice Kamto.

Les cadres du régime crient à l’illégalité de la démarche. «Il s’agit d’une allégation narcissique qui relève de la fantasmagorie. Elle n’a aucun fondement juridique, politique ou sociologique. Elle est donc nulle et nul effet», a réagi le Pr Jacques Fame Ndongo, ministre de l’Enseignement supérieur et Secrétaire à la Communication du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC).

Les résultats, eux, sont attendus au plus tard le 22 octobre. La Commission nationale de recensement des votes est à pied d’œuvre depuis mardi dernier. Elle rassemble les procès-verbaux de dépouillement dans les antennes communales et des agences départementales d’ELECAM. Seul le Conseil constitutionnel que préside Clément Atangana est habilité à proclamer les résultats du scrutin du 07 octobre 2018 dans un délai de 15 jours.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique