Cameroun - Présidentielle 2018: L’ancien journaliste Chantal Roger Tuilé annonce sa candidature

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Jun-2018 - 11h57   5698                      
15
Chantal Roger Tuile Capture d'ecran
C’était au cours d’une conférence de presse le 7 juin 2018 à Yaoundé.

Il s’est enfin déclaré ! Sous la bannière de son parti «Debout le Cameroun» fondé en novembre 2017, Chantal Roger Tuilé se lance à la Présidentielle d’octobre 2018. L’ancien journaliste a conçu un projet politique basé entre autres sur le fédéralisme, la limitation de mandat, la diminution du train de vie de l’Etat.

Il traite des sujets d’actualité à l’instar du fédéralisme et de la crise anglophone. Le candidat déclaré pense qu’entre l’Etat unitaire et la sécession, le fédéralisme se présente comme le meilleur risque. Il n’est pas tendre avec la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (CNPBM) qu’il qualifie de  «budgétivore». Estimant que les Camerounais n’ont pas besoin d’une telle commission pour se rendre à l’évidence que le bilinguisme est une nécessité. Il est d’ailleurs rappelle-t-il, consacré dans la Constitution.

S’agissant de la gestion des 35 ans du pays par Paul Biya, l’ancien Directeur de publication de La Tribune de l’Est Economie, suspendu à vie de la profession en décembre 2017 par le Conseil national de la communication (CNC) pour « ses révélations sans fondements des salaires des DG, notamment celui de la CNPS», affirme que le Cameroun ressemble plus à «une monarchie qu’à une patrie». Aussi entend-il s’engager dans le combat de la liberté d’expression et de la culture de la paix. Dans son plan d’action, Chantal Roger Tuilé entend reformer l’armée. Il promet lutter contre les détournements de deniers publics et envisage  la réduction des salaires des directeurs généraux des structures publiques.

 

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique