Cameroun - Prix Pierre Castel 2021: Les lauréats et finalistes camerounais récompensés

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Jul-2021 - 16h17   4353                      
0
Ahmadou recevant son Prix et son chèque SABC
C’était au cours d’une cérémonie organisée dans la soirée du 2 juillet 2021 à Douala.

Près de deux mois après le verdict du 4e Prix Pierre Castel, les six finalistes sur les 117 projets locaux reçus ont été récompensés. C’était le 2 juillet à Douala. Le 6e Prix, Hippolyte Nozawo Tchoffo (Les chocolateries artisanales Nohi Sarl : production artisanale de chocolat made in Cameroon), le 5e, Ghislaine Matiedje Nkenmayi, (Mumita Holdings Ltd, production et transformation éco-durables de légumes), le 4e, Laure Tchachuang, (KL INDUSTRY : usine semi-industrielle de chips d’arachide sous la marque ‘’Biakis’’) et le 3e, Adéline Simo Simo, (Industrial Light : extension d'une industrie de production d’huile d’arachide) remportent des formations entrepreneuriales certifiantes avec le Centre du Commerce International de Genève (Suisse).

La seconde lauréate, Manuela Njankouo, (La Cuisine de Nounou : transformation d'épices locales, de fruits et de légumes sous formes de sauces, moutardes, confitures et snacks) reçoit une dotation financière de 5 000 € (Plus de 3 millions de FCFA), un accompagnement personnalisé avec l’Institut Européen de Coopération et de Développement et une formation entrepreneuriale d’un an. Le premier lauréat Ahmadou, remporte une dotation financière de 15000 € (10 millions de FCFA), un mentorat, un accompagnement personnalisé avec l’Institut Européen de Coopération et de Développement et une formation entrepreneuriale d’un an. Il est un riziculteur de 44 ans basé à Yagoua, dans la région de l’Extrême-Nord. À la tête d’une coopérative regroupant plus de 300 producteurs de riz, cet entrepreneur agricole et ses collègues mettent sur le marché, chaque année, environ 25 000 tonnes de riz commercialisées sous la marque « Nouria ».

Cette promotion du riz made in Cameroon, avec à la clé 4500 emplois entretenus dans la région de l’Extrême-Nord, a été préférée à tous les autres projets pour « sa qualité, son impact social (emplois), le charisme et le leadership de son promoteur », a expliqué Emmanuel De Tailly, directeur général de la Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC), par ailleurs président du jury national du 4e Prix Pierre Castel. Pour Ahmadou, « cette récompense va permettre de booster la production du riz dont le Cameroun importe d’énormes quantités, afin de parvenir à une sécurité alimentaire nationale et réexporter à l’étranger ».

Lancé en 2018 dans quatre pays (Cameroun, Burkina Faso, RD Congo et Côte d’Ivoire) par « le Fonds de dotation Pierre Castel, agir avec l’Afrique », le Prix Pierre Castel soutient et accompagne financièrement des projets portés par de jeunes entrepreneurs africains dans les domaines de l’agriculture, l’agroalimentaire, l’agritech et l’agro-ressource, présentés comme des filières à forte valeur ajoutée et facteurs de réduction de la pauvreté sur le continent noir. En plus de cet accompagnement des jeunes entrepreneurs, au Cameroun, le Fonds Pierre Castel a récemment signé avec le ministère de l’Enseignement supérieur, une convention pour le financement d’une chaire Pierre Castel à l’université de Dschang (elle abrite une faculté des sciences agronomiques), dans la région de l’Ouest du pays, afin de promouvoir l’innovation et les mutations agricoles.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique