Cameroun – Problèmes fonciers: L’animateur français Claudy Siar prend la défense de l’écrivaine Calixthe Beyala, qui serait empêtrée dans un litige foncier avec un neveu du président de la République.

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Oct-2020 - 23h46   11364                      
7
Calixthe Beyala Archives
Le présentateur de l’émission de divertissement Couleurs Tropicales diffusée sur la radio française  a adressé un message de soutien à l’artiste sur sa page Facebook

Le 25 aout 2020, Calixthe Beyala s’est rendue dans les services du ministère des Arts et de la Culture pour rencontrer le chef de ce département ministériel, Ismaël Bidoung Mpkatt. L’écrivaine était venue lui présenter un projet de création d’une résidence d’écrivains  qui sera bâtie sur un terrain situé en face du monastère des Bénédictins à Yaoundé, que lui a permis d’acquérir le Chef de l’État, Paul Biya. Ledit projet a rencontré l’adhésion du MINAC, qui a même promis d’apporter sa contribution financière à l’érection de ce laboratoire de création artistique et littéraire, que  Calixthe a pensé  comme un bien commun à tous les artistes écrivains camerounais, qu’ils soient romanciers, essayistes, dramaturges ou compositeur de musique.

Sauf que selon des informations relayées par l’animateur français Claudy Siar sur son compte Facebook le 26 octobre dernier, le souhait de Calixthe Beyala ne se concrétisera peut-être jamais. En effet, à en croire ce dernier, «Un neveu du PR Biya se serait approprié d’autorité, 6500 m2 de terrain au cœur de Yaoundé dont 950 m2 appartenant à l’écrivaine CalixteBeyala ! Elle a fait l’acquisition de ce lot afin d’y construire une résidence pour Écrivains!» a-t-il écrit. Et d’ajouter «La culture reste définitivement le parent pauvre des politiques publiques en Afrique. Souhaitons, pour l’image du Cameroun, que cette triste affaire trouve un dénouement à l’amiable dans le respect de la propriété privée. J’en parlerai dans la Génération Consciente de @Couleurs tropicales! Si vous êtes également dans le même cas de figure, vous pourrez vous exprimer...En publiant ce message, je suis conscient que vont s’exprimer des personnes opposées à C.Beyala. Le problème est que, tant de personnes subissent la même spoliation. ...Je défends juste un principe et non les positions politiques passées de l’écrivaine...»

Comme on pouvait s’y attendre les déclarations de Claudy Siar ont attisé la colère de plusieurs internautes camerounais qui n’apprécient guère la prétendue proximité de l’écrivaine avec le régime de Yaoundé et son discours dur et implacable contre l’opposant Maurice Kamto. Certains sont même allés jusqu’à dire, qu’elle ne récolte que ce qu’elle a semé, au regard de ses prises de position politique et que par conséquent, l’on ne devrait pas s‘apitoyer sur son sort.  Calixthe Beyala qui a eu vent de cette actualité a réagi le mercredi 28 octobre 2020, sur son compte Facebook.

«Salut Claudy, Siar merci pour ton soutien... Tu me connais mieux que ces personnes à multiples pseudonymes qui s'en viennent raconter n'importe quoi... Tu connais ma liberté... En dehors d'avoir appelé à voter contre Sarkozy, je n'ai jamais appelé à voter, ni n'ai fait campagne pour personne.
Dans mon pays, certains délirent, car quand dans un pays, un groupe boycotte un artiste parce qu'il subodore qu'il ne soutient pas leur candidat, on peut s'interroger sur leur sens de la démocratie. Je remarque sur ta page que Tiken Fakoly est plus violemment agressé que moi... Il me semble que tu as toujours défendu des artistes, leur liberté. Ce sont eux tes compagnons et non des politicards qui tentent de te prendre en otage, à moins que je ne me trompe/ Bisous
Bisous mon frère de route
», a-t-elle écrit sur ce réseau social.

 

 

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique