Cameroun – Procès : Albert Mbida annonce qu’il a porté plainte contre un journaliste de La Nouvelle Expression « pour diffamation »

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Nov-2021 - 15h10   6885                      
0
Pr Albert Mbida sur Canal 2 international, 23-12-2018 archives
Le président du Comité exécutif Provisoire de la Fédération Camerounaise de Football l’a fait dans une correspondance adressée aux membres du staff qu’il dirige.

Albert Mbida semble avoir  mis sa menace à exécution. Le président de ce que des dissidents de l’instance qui gère le football camerounais appellent Comité exécutif provisoire de la Fédération Camerounaise de football, a adressé une lettre non datée au vice-président, aux membres, au secrétaire général, au chef de la division des affaires juridiques   et au porte-parole pour leur annoncer qu’il a déposé une plainte contre un rédacteur du journal La Nouvelle Expression. « J’ai l’honneur de faire savoir, par la présente, que j’ai porté plainte contre le journaliste Lindovi Ndjio, en service à La Nouvelle Expression, pour diffamation. La citation directe donnée à travers Maître Embolo Messina Martine, huissier de justice révèle que l’affaire sera appelée le 07 Décembre 2021 à 7 heures 30 minutes, au Tribunal de Première Instance de Yaoundé-Centre administratif », informe-t-il.

Le professeur Mbida accuse notre confrère d’avoir porté contre lui « des accusations fausses, inexactes, infondées, non vérifiées » portant atteinte à son honneur et à sa considération. Toutes choses qui peuvent, craint-il, diminuer l’estime, le respect et la confiance que les tiers, les Camerounais et les plus hautes autorités de ce pays ont de lui ou ont placé en lui en le nommant à de très hautes fonctions dans l’administration ou comme sénateur.  Albert Mbida poursuit ainsi sa correspondance : « messieurs les membres et responsables du Bureau exécutif provisoire, il s’agit d’un coup bien monté, d’un complot politique visant à détruire ma  carrière politique. Avec cette tentative de mise à mort politique, comment voulez-vous que les Camerounais qui veulent voir leur CAN, regardent Albert Mbida, sénateur camerounais qui veut les priver de cette CAN ? Avec quels yeux les auteurs de cette tentative d’assassinat politique veulent que le Président de la République qui m’a fait l’honneur parmi les millions de Camerounais de me nommer dans la liste des 30 sénateurs puisse encore me regarder ? », interroge l’ancien journaliste de la CRTV.

Dans sa lettre, Albert Mbida cite des extraits du journal La Nouvelle Expression qui le révulsent : « Un sénateur du RDPC menace la CAN. Albert Mbida a saisi le tribunal Arbitral des Sports pour tenter d’invalider la signature de Seidou Mbombo Njoya. Albert Mbida veut faire retirer la CAN au Cameroun. Le président de l’exécutif parallèle de la Fédération a saisi le  Tribunal Arbitral du Sport pour invalider la signature de Seidou Mbombo Njoya ». Ces mots, indique-t-il figurent dans la parution de La Nouvelle Expression datée du 02 Novembre 2021.             

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique