Cameroun – Procès des leaders du MRC: Selon Jeune Afrique, les avocats de la défense vont axer leurs plaidoiries sur l'acharnement politique et les considérations ethniques qui auraient encadré l'arrestation et l'emprisonnement de leurs clients.

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Sep-2019 - 15h30   5346                      
24
Maurice Kamto au Tribunal militaire de Yaoundé getty images
c’est l’une des lignes de défense, qu’ont décidé d’adopter les avocats de Maurice Kamto et de ses partisans lors du procès

Le procès de l’opposant Maurice Kamto, président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) et de ses partisans s’est ouvert le vendredi 6 septembre dernier au Tribunal Militaire de Yaoundé. Mais, à peine l’audience liminaire avait-elle commencé qu’elle a été renvoyée au 08 octobre prochain. La tournure des évènements n’a pas permis aux avocats de la défense de faire la démonstration de la ligne de défense qu’ils comptent adopter pour défendre leurs clients. Cependant, le magazine panafricain Jeune Afrique en kiosque du 08 au 14 septembre 2019, croit savoir ce qu’ils nous réservent le 8 octobre prochain. Selon le magazine fondé par Bechir Ben Yahmed «Ils ont l’intention de retourner le procès contre son instigateur et de transformer l’évènement en un second tour de l’élection présidentielle 2018. Leur objectif: démontrer que l’État du Cameroun a emprisonné leur client et ses fidèles lieutenants à des fins politiques, ainsi que sur la base de considérations ethniques [comme l’ont reconnu] les membres des forces de sécurité»

C’est pourquoi Me Sylvain Souop, l’un des avocats de la défense contacté par nos confrères de Jeune Afrique, souhaite faire citer comme témoins Paul Atanga Nji, ministre de l’Administration Territoriale, René Emmanuel Sadi, ministre de la Communication et Porte-parole du Gouvernement, Emile Bamkoui, le directeur de la Sécurité Militaire, et enfin Léopold Maxime Eko Eko, patron de la Direction générale de la recherche extérieure et époux de la juge Abega Mbezoa, présidente du Tribunal militaire de Yaoundé

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique