Cameroun - Production d’huile de palme: Une palmeraie moderne voit le jour à Campo (Sud)

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Sep-2020 - 12h54   2992                      
9
Palmeraie moderne Camvert archives
Cette initiative d’un groupe de jeunes camerounais, ambitionne de produire 180 000 tonnes d’huile de palme et 18 000 tonnes d’huile de palmiste par an.

Une palmeraie moderne a récemment vu le jour à Campo, une localité du département de l’Océan, dans la région du Sud. D’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 18 septembre 2020, «un groupe de jeunes Camerounais vient de lancer un projet baptisé ‘’Camvert’’. L’objectif est de créer une palmeraie industrielle. Et depuis quelques jours, la pensée est devenue réalité à Campo».

Notre confrère affirme que les premiers plants de la palmeraie industrielle de Camvert ont été mis en terre au cours d’une cérémonie solennelle à laquelle ont pris part les autorités administratives, traditionnelles et les populations de Campo. «Cette plantation industrielle aura une superficie de 50 000 hectares. Mais pour un départ, il est question de planter 236 000 palmiers sur 1500 hectares. En 2021, la palmeraie sera sur 5000 hectares et à partir de la troisième année, elle passera à 10 000 hectares», ont indiqué les promoteurs, dans les colonnes du journal.

La palmeraie aura trois unités de transformation. Ainsi, elle ambitionne de produire 180 000 tonnes d’huile de palme et 18 000 tonnes d’huile de palmiste par an. Comme emplois, «le projet envisage la création de 8000 emplois directs et environ 15000 emplois indirects», lit-on.

Le directeur général de Camvert, Mahmoud Mourtada a «rappelé à la foule venue témoigner du lancement du projet que cette palmeraie industrielle qui va s’étendre jusqu’à Niété, doit jouer son rôle dans le développement économique décentralisé», relève le journal.

Le reporter note aussi que «les 236 000 plants qui sont en train d’être mis en terre depuis le 12 septembre 2020, sont des palmiers de type tenera. Ils donneront les premiers fruits en 2022. Pour les populations de Campo, le projet est à louer», peut-on lire.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique