Cameroun – Programme économique et financier: Le FMI va accorder au Cameroun un nouveau prêt de 375 milliards de FCFA

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Jul-2021 - 18h33   5542                      
15
le logo du FMI au siège social à Washington le 30 juin 2015 AFP/BRENDAN SMIALOWSKI
Le conseil d’administration du FMI vient d’approuver en faveur de notre pays, un nouveau programme économique et financier pour la période 2021-2024.

Réuni ce 29 juillet 2021, le conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) a approuvé un nouveau programme économique et financier, négocié par le gouvernement camerounais pour la période 2021-2024.

«La mise en œuvre de ce nouveau programme permettra d’amorcer la reprise économique à partir de cette année 2021 et d’atteindre une croissance forte, soutenue et inclusive adossée à des financements adéquats et une politique budgétaire compatible avec la lutte contre l’expansion de la pandémie à Coronavirus», informe le ministre des Finances Louis Paul Motaze dans un communiqué.

Pour ce nouveau programme triennal, le FMI va accorder au Cameroun la somme de 375 milliards de FCFA dans le cadre de la facilité élargie de crédit et du mécanisme élargi de crédit.

Pour cette année 2021, une première tranche de 96 milliards de FCFA sera débloquée «afin de soutenir nos efforts de renforcement de notre position extérieure et de redressement de nos finances publiques», indique le MINFI.

La décision du FMI, se félicite le ministre des Finances, «est un signe d’encouragement aux réformes que mène le gouvernement sous la houlette du Président de la République en vue de l’émergence économique et sociale du Cameroun à l’horizon 2035».

Cette nouvelle intervient alors que le pays est secoué par une vive polémique née de l’utilisation de 180 milliards de FCFA, alloués en 2020 par le FMI dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Un rapport de la Chambre de Comptes pointe de graves malversations dans la gestion de cet argent.

En juin dernier, plusieurs femmes leaders, parmi lesquelles Alice Nkom; Tomaïno Ndam Njoya, Edith Kah Walla, Henriette Ekwe; Alice Sadjo, Maximilienne Ngo Mbe ou Cyrille Bechon, ont saisi l’institution de Bretton Woods, lui suggérant de geler tout nouveau versement en faveur du Cameroun. Ceci afin de réaliser un audit sur la gestion des fonds alloués sur la période 2017-2020. Le FMI n’a donc pas pris en compte cette doléance.

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique