Cameroun - Programme Economique, Financier, Social et Culturel du gouvernement: Le Premier Ministre donne les différents axes du budget de l’exercice 2020

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Dec-2019 - 13h37   3143                      
0
Dr Joseph Dion Ngute Archives
C’était à l’Assemblée Nationale, devant toute la représentation, les membres du gouvernement et le corps diplomatique vendredi dernier.

Dans son édition parue le 2 décembre 2019, le trihebdomadaire L’Anecdote donne des précisions sur la répartition du budget de l’exercice 2020, telle qu’avait annoncé le Premier Ministre Chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute. C’était à l’Assemblée Nationale vendredi dernier, face aux parlementaires, aux membres du gouvernement et au corps diplomatique.

La somme de 4 951,7 milliards de FCFA représentant le budget total de l’année 2020 a été répartie comme suit: une partie pour «l’accélération des travaux d’infrastructures devant contribuer à la réussite du CHAN 2020 et de la CAN 2021… l’accélération du processus de décentralisation des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest».

Par rapport au double scrutin législatif et municipal du 9 février 2020, «l’Etat prévoit d’apporter un appui conséquent à ELECAM pour l’organisation et la sécurisation du processus». Dans ce budget prévisionnel du gouvernement, il y a également «la relance des grandes entreprises agro-industrielles… La réhabilitation de la société nationale de raffinage (SONARA) sinistrée depuis mai dernier suite à un incendie… L’intensification de l’électricité rurale va se poursuivre… L’achèvement des travaux de construction de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen».

«Le démarrage des travaux de la phase 2 de la ‘’Ring Road’’ dans la région du Nord-Ouest longue de 365 KM, pour un montant global de 167 milliards de FCFA… L’accélération de la construction des axes Mora-Dabanga-Kousseri dans l’Extrême-Nord, la route Babadjou-Bamenda qui relie l’Ouest au Nord-Ouest… La valorisation de la protection civile pour pallier les différents sinistres que peut connaitre le pays; la digitalisation de l’administration; l’assistance humanitaire aux personnes déplacées dans le cadre des différentes crises internes et de la sous-région Afrique Centrale; la promotion des Droits de l’Homme; l’informatisation du système judiciaire pour résoudre le problème de la célérité de la production des actes de justice et surtout celui de l’engorgement du système carcéral; enfin, l’accélération de la lutte contre l’insécurité dans les 10 régions», note notre confrère.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique