Cameroun – Protestation: Le MRC dénonce la « Réunion fraternelle du Sud » organisée par Jacques Fame Ndongo le 16 Octobre 2021 à Ebolowa

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Oct-2021 - 16h12   12299                      
51
Militants MRC Archives
Dans un communiqué publié dimanche, son responsable pour la région du Sud accuse le régime de Yaoundé d’autoriser et encourager le repli communautaire dans la région du Sud.

La « Réunion fraternelle du Sud », organisée le 16 Octobre 2021 à Ebolowa est restée en travers de la gorge du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). Son responsable régional pour la région du Sud, Appollinaire Legrand Oko, a dit tout le mal qu’il en pensait dans un communiqué publié le 17 Octobre.  

Ainsi, le médecin de formation dénonce avec vigueur cette rencontre qu’il dit avoir été organisée « en marge des institutions républicaines ». Il pense que la participation de nombreuses personnalités à cette rencontre en dehors d’un cadre institutionnel « est un message dangereux envoyé à l’opinion nationale ».  Il poursuit en indiquant que  « le MRC observe par ailleurs que le régime autorise et encourage le repli communautaire dans la région du Sud alors qu’il ne le tolère nulle part ailleurs ».  Et de rappeler à cet effet  que la Anglophone General Conference initiée par Christian Tumi pour résoudre la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest fut refusée par les autorités au même titre que d’autres initiatives  dans d’autres régions.  

Le MRC dénonce une « logique dangereuse du deux-poids-deux mesures » qui l’a motivé à refuser de participer à cette rencontre où il était, affirme-t-il,  invité.  Cela à cause des violences subi les  1er Novembre 2019  par  certains de ses militants venus participer à un meeting autorisé puis interdit à Ebolowa sur "l’instigation active" d’une personnalité qu’il ne cite pas.  

« Le MRC prend à témoin l’opinion nationale sur le danger que constitue la déconstruction méthodique de la cohésion nationale par le régime RDPC et appelle tous les Camerounais à ne pas se laisser dresser les uns contre les autres car tel est le résultat logique de l’attitude asymétrique et dissymétrique du régime de monsieur Paul Biya  vis-à-vis des différentes régions du pays », termine  Dr Oko.

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique