Cameroun: Réaction du gouvernement au sujet de l’information sur l’arrestation au Nigeria de Julius Ayuk et autres activistes radicaux de la Crise anglophone.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Jan-2018 - 14h00   44325                      
33
Issa Tchiroma CIN Screen Capture
«Je ne relaie pas la rumeur ou les émotions quel que soit leur nature par ailleurs» dixit Issa Tchiroma, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement.

Yaoundé garde le silence jusqu’à présent au sujet de l’information sur l’arrestation au Nigeria de Julius Ayuk Sisiku, président de la République fantôme d’Ambazonie et autres activistes radicaux de la Crise anglophone. Selon un communiqué diffusé sur la toile et attribué au département en charge de la communication de cette République fantôme, Ayuk Sisiku et compagnie ont été interpellés en nocturne dans la nuit du vendredi 05 janvier a hier samedi 06 janvier 2017 alors qu’ils étaient en réunion dans un hôtel à Abudja, la capitale du Nigeria.

Contactés par Cameroon-Info.Net pour avoir confirmation et savoir les circonstances de cette arrestation, le ministère de la défense et des experts en matière de sécurité qui ont l’habitude de commenter l’actualité de la crise dite anglophones, n’ont pas souhaité en parler. «Il faut être prudent, attendre la confirmation du gouvernement parce que avec les réseaux sociaux, les documents qui y circulent ne sont pas tous authentiques» s’excuse une source.

Aussi prudent, Issa Tchiroma, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, a donné un rendez-vous. «Le Ministre de la Communication qui porte la parole du gouvernement, ne relaie pas de la rumeur. Il relaie l’information. Alors, quand j’aurai des éléments de langage approprié, dignes d’être portés à votre connaissance, je vous appellerais pour qu’il en soit ainsi. C’est quand j’aurai des éléments factuels, des éléments de langage dignes d’intérêt pour la presse nationale et internationale, que je vous appellerais pour les mettre à votre disposition. Soyez donc patient et attendez. Je ne relaie par la rumeur ou les émotions quel que soit leur nature par ailleurs. J’attends moi-même avoir le factuel, c’est à dire les éléments qui attestent ou infirment» s’est expliqué Issa Tchiroma.

SUR LE MEME SUJET:




Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique