Cameroun - Réaction: Valsero applaudit le militant du PCRN Joseph Espoir Biyong et le supplie de ne pas quitter son parti

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Dec-2020 - 10h19   6795                      
7
Valsero capture d'écran
Le rappeur salue l’humilité du jeune adjoint au maire de Douala 5ème et relève qu’il ne se bat pas pour l’argent.

Valsero est émerveillé par les récentes sorties publiques de Joseph  Espoir Biyong. Le rappeur et opposant radical au régime de Yaoundé a fait connaître son avis sur les propos du maire adjoint issu des rangs du PCRN dans une vidéo diffusé dimanche 13 décembre 2020 sur les réseaux sociaux. «Tu n’es même plus un petit, tu es un grand. Continue de te battre, continue d’affirmer  l’homme que tu es. Continue de montrer qu’on peut faire de la politique différemment. Il ne s’agit pas de toi. Moi j’aime ce que tu représentes en ce moment. Quelqu’un d’intègre, quelqu’un qui peut faire évoluer sa pensée», a-t-il salué en faisant allusion aux déclarations de l’élu de Douala 5ème qui s’en voulait de n’avoir pas, avec ses camarades, imité le président national du MRC (et allié de l’artiste), Maurice Kamto, auteur d’un appel au boycott de toute élection organisée au Cameroun sans que le système électoral ait connu de réforme.

 A ceux qui comparent l’attitude de Biyong à celle de Célestin Djamen du MRC, lui aussi habitué à ramer à contre-courant des idées de son parti, Valsero répond qu’ «il n’y a pas photo». «Biyong se bat comme un Taliban», ajoute-t-il tout en saluant «l’humilité» dont il fait montre à son avis. Voici comment il décrit son état d’esprit actuel. « Il y a de la grandeur dans le petit. Il a dépassé le pécuniaire. Tu sens qu’il n’est pas là pour l’argent», relève le rappeur, qui pense que Joseph Espoir Biyong doit mener son combat  de l’intérieur.

«Mon petit Biyong,  je crois que les gens pensent que tu dois quitter le PCRN. Ne quitte pas. Il ne faut  pas démissionner du PCRN. A l’intérieur de la machine là-bas, il y a plein de jeunes qui pensent comme toi et tu leur donnes du courage de s’exprimer. Donc si tu quittes maintenant tu vas perdre ton combat qui est de changer les mentalités des gens. Faut pas bouger, accroche-toi», exhorte Vasero. «C’est très important ce mécanisme d’évolution psychologique», pense-t-il.

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique